Aromathérapie : comment et pourquoi réaliser des mélanges ?

Aromatherapie-comment-et-pourquoi-realiser-des-melangesTout savoir sur les mélanges à faire ou à ne pas faire pour votre bien-être au naturel avec les huiles essentielles ! 

Quels mélanges en aromathérapie ?

Peut-on mélanger les huiles végétales entre elles ? Oui, bien sûr ! C'est d'ailleurs l'idéal pour personnaliser vos soins.

Et avec d'autres substances ? Oui, aussi. Mais il faut respecter certaines règles que nous vous détaillons ici, notamment pour bien mélanger les huiles végétales avec les huiles essentielles, plus faiblement dosées.

Vous trouverez sur notre site les meilleures huiles végétales et macérâts huileux pour vos soins.

Pour la cosmétique ou la santé, les huiles végétales se mélangent aux huiles essentielles et à d'autres ingrédients naturels pour une efficacité hors pair !

Avec quoi peut-on mélanger les huiles végétales ?

> On peut mélanger les huiles végétales à tous les corps contenant des lipides et à certaines émulsions. On peut aussi y ajouter des huiles essentielles qui s’y diluent facilement. Pensez à bien choisir un ustensile de cosmétique maison et une éprouvette graduée par exemple pour réaliser les mélanges plus précisément et plus facilement. 

On comprend d’emblée qu’une petite dose d’huile végétale se mélangera à merveille  dans une crème cosmétique ou un masque crème pour le visage, mais aussi dans une mayonnaise, une sauce grasse, un beurre fondu, un fromage blanc entier.

On pense aussi bien entendu aux huiles essentielles unitaires avec lesquelles les huiles végétales font un merveilleux mariage en aromathérapie.

On ajoute en général un faible dosage d’huiles essentielles bio ou une synergie d'huiles essentielles à une plus grande quantité huile végétale pour en influencer ou renforcer l’activité. Ainsi, par exemple, on ajoute souvent à 1 cuillère à soupe d’huile d’arnica 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée pour la rendre encore plus anti-inflammatoire et décongestionnante en cas de foulure.

L'important est de respecter les proportions dans une recette cosmétique.

Pour réaliser des soins efficaces en aromathérapie tout en évitant accidents et erreurs, il est important de garder à l’esprit des notions de DOSAGE des huiles essentielles :

  • Pour une action cosmétique, on ajoute maximum 3 gouttes d’huiles essentielles par cuillère à soupe d’huile végétale (10 ml). Ceci correspond à un pourcent de la formule environ.
  • Pour une action dermo-cosmétique, c’est-à-dire une pénétration plus en profondeur des huiles essentielles dans le derme et la circulation superficielle, on ajoute 6 à 8 gouttes d’huiles essentielles par cuillère à soupe d’huile végétale (10 ml). Ceci correspond à trois pourcent de la formule environ.
  • Pour une action sur les muscles, les articulations, les tendons et éventuellement les organes, on ajoute 25 à 30 gouttes d’huiles essentielles par cuillère à soupe d’huile végétale. L’accompagnement d’un professionnel de la santé est cependant fortement recommandé en cas de pathologie. À ces doses, l’application ne peut être que locale.

Vous trouverez dans le catalogue slow tous les ustensiles de mesure pour doser vos huiles.

> On peut aussi toujours ajouter une faible dose d’huile végétale à une plus grande quantité de détergent cosmétique ou domestique pour l’adoucir :

  • Pour rendre un gel douche plus onctueux et plus doux pour la peau, ajoutez-y 3 gouttes d’huile d’argan par exemple pour 1 noix de gel douche ou de savon liquide (rassurez-vous, il ne devient pas gras pour autant).
  • Pour un savon liquide moins agressif pour les mains, ajoutons maximum une cuillère à soupe d'huile de jojoba ou de macadamia à 250ml de savon liquide pour les mains.
  • Pour transformer une dose de shampooing en soin capillaire, en shampooing plus hydratant et tonique, ajoutez-y quelques gouttes d’huile végétale. Si vous préparez une grande quantitié de shampooing, comptez maximum 1 cuillère café L'huile de jojoba, d'argan ou de macadamia convient pour les cheveux secs, fins, cassants et sans volume. L'huile de nigelle ou de neem convient pour les cheveux gras, la chute de cheveux ou les "têtes à poux" en préventif.

Découvrez vite les huiles végétales Slow Cosmétique dans le catalogue des vendeurs lauréats de la Mention ! Et utilisez les pour plusieurs usages, c'est plus malin ! ;-)

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

2 réflexions au sujet de « Aromathérapie : comment et pourquoi réaliser des mélanges ? »

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander