Le buriti, l’huile parfaite avant le soleil

huile de buriti

Pour se préparer à l'exposition au soleil, l'huile de buriti est particulièrement appréciée.

Mini-fiche d’identité de l’huile de buriti

Fabrication : première pression à froid de la pulpe du fruit à coque de Mauritia flexuosa (ou palmier aguaje, palmier moriche, muriti…).

Sensibilité à l’oxydation : stable, se conserve bien.

Profil : liquide huileux rouge orangé. Odeur fraîche. Toucher gras mais pénétrant.

Utilisation : cosmétique. Toujours en dilution, à 10 % maximum  du volume total pour ne pas tacher la peau.

Composition : environ 5 % d’acide gras essentiel polyinsaturé (linoléique) oméga 6, plus de 70 % d’acide gras mono-insaturé (oléique) oméga 9, et environ 20 % d’acides gras saturés (acides palmitique et stéarique). Beaucoup de vitamines : caroténoïdes (provitamine A) et tocophérols, puissants antioxydants.

Prix : cette huile est très difficile à trouver en qualité vierge et pure en magasins. Sur Internet, comptez environ 20 € pour 100 ml, mais de grandes variations dans les prix existent.

Comment et pourquoi utiliser l’huile de buriti ?

Il n’aura pas fallu longtemps pour que cette huile très riche en bêta-carotènes, à la belle couleur rouge orangé, arrive dans nos rayons en tant qu’ingrédient star des gammes cosmétiques solaires ou anti-âge. Il est possible de l'utiliser dans de nombreuses situations.

Cheveux secs et abîmés

Une petite part d’huile de buriti dans un shampoing peut constituer un soin réparateur pour les cheveux abîmés par la baignade (ou les colorations). On comptera 1 grosse goutte d’huile de buriti pour 1 cuillère à soupe de shampoing neutre. Lors du shampoing, massez soigneusement la chevelure et laissez poser quelques minutes. Rincez bien.

Bronzage et protection

2 en 1 ! Et si on pouvait se préparer efficacement à l’exposition solaire avec un cosmétique qui deviendrait ensuite notre produit solaire protecteur ? C’est chose possible grâce à l’huile de buriti. Cette huile est pénétrante et parfaite pour le soin de la peau mais sa forte couleur orangée due à la présence des caroténoïdes nous oblige à la diluer fortement pour éviter les taches sur la peau ou les textiles.

De nombreuses recettes existent pour confectionner son lait et huile activateur de bronzage, vous en trouverez deux ci-dessous.

 

 

Mon lait activateur de bronzage

Pour 100 ml environ

Dans un flacon cosmétique adapté de plus de 100 ml, versez à l’aide d’un entonnoir :

Mélangez bien en agitant le flacon pour obtenir un lait rose orangé. Si la couleur est trop prononcée ou le mélange trop huileux, ajoutez encore 1 cuillère à soupe de lait hydratant neutre.
Appliquez quotidiennement sur le visage et le corps dès la semaine qui précède le départ en vacances. Faites bien pénétrer pour ne pas vous tacher.

Attention, lors des séances d’exposition au soleil, ce lait solaire ne protège pas vraiment, sauf si votre peau est très mate. Il peut en revanche être utilisé en tant que lait après-soleil prolongateur de bronzage.

Mon huile activatrice de bronzage

Pour 50 ml environ

À l’aide d’un entonnoir, versez dans un flacon-spray en verre (ou en plastique) bleuté, ambré, ou en alu de plus de 50 ml :

Agitez le flacon fermé pour mélanger. Pour le plaisir, vous pouvez ajouter dans le flacon ½ gousse de vanille fendue en deux avant de mélanger et de laisser reposer 2 semaines.
Appliquez chaque jour cette huile sur le corps et le visage 2 semaines avant l’exposition. Attention, lors de l’exposition, vous pouvez appliquer cette huile plusieurs fois par jour sur la peau et les cheveux pour un massage activateur très agréable, mais l’huile ne convient que pour une protection des peaux mates, déjà hâlées. On met donc son écran solaire par-dessus si nécessaire.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !