Cheveux colorés = cheveux abîmés ! Que faire ?

Vous (dé)colorez vos cheveux avec des produits conventionnels ? Ils peuvent abîmer les cheveux. Voici 6 conseils pour des soins naturels adaptés aux cheveux colorés…

Pourquoi les cheveux sont-ils abîmés ?

La coloration conventionnelle utilise un stratagème pour vous assurer une couleur intense et stable : elle dénature momentanément la structure du cheveu en ouvrant ses écailles pour permettre à des substances colorantes de s’y introduire.
Ce processus est assez agressif pour le cheveu lui-même, et dans bien des cas pour le cuir chevelu aussi. Résultat ? Des cheveux plus fragiles, parfois déshydratés ou en manque de protéines, et moins bien irrigués par le sang et les nutriments au niveau de leur racine.

 

Conseil #1 : choisissez le bon shampoing et le bon rythme

Quelle que soit votre couleur, un shampoing sans sulfates est recommandé car sa détergence est plus douce, et c’est encore mieux s’il est enrichi en protéines ou huiles végétales. Il existe des shampoings liquides sans sulfates qu’on peut personnaliser ou non (avec un peu d’huile de nigelle par exemple), mais aussi des shampoings solides « crème » au lait d’avoine ou de riz (comme le shampoing « Sweetie » par exemple).

Quant au rythme auquel pratiquer le shampoing sur des cheveux colorés, il ne faut pas dépasser 2 à 3 shampoings maximum par semaine pour éviter d’irriter inutilement.

 

Conseil #2 : coupez régulièrement

Si vous avez coloré vos cheveux avec un produit non naturel, les dommages sont inévitables et se marqueront bien vite sur les longueurs. Beaucoup de coiffeurs recommandent alors de couper les pointes, et de le faire régulièrement surtout si vous avez décoloré vos cheveux (du marron au blond platine par exemple). Dans ce dernier cas, une petite coupe toutes les 8 semaines est recommandable.

 

Conseil #3 : réhydratez les cheveux

La perte d'humidité et la sécheresse sont des conséquences habituelles de la coloration chimique des cheveux. La seule façon de traiter ce problème est d'hydrater vos cheveux avec des soins conditionneurs qui contiennent une phase hydrophile capable de capter un peu d’humidité. Ce sera le cas avec tous les après-shampoings liquides dignes de la Mention Slow Cosmétique, avec un masque embellisseur au bambou ou à la guimauve, un baume à la gelée royale ou au miel, mais aussi avec certaines recettes maison. Ainsi, notre recette de soin démêlant à l’aloe vera convient bien, tout comme le fameux masque à l’avocat et à la banane :

 

 

Mini fiche recette pour 1 masque cheveux avocat-banane :

- Dans un bol, écrasez ou mixez 1/2 avocat mûr, 1 banane mûre et 1 cuillère à soupe de crème fraîche entière, de yaourt entier bio, ou de crème végétale d’amande ou d’avoine.
- Appliquez le mélange sans grumeaux sur les cheveux lavés et mouillés, des racines aux pointes.
- Laissez poser 1 heure. - Rincez à l’eau la plus fraîche possible.
- A faire 1 fois par semaine environ.

Pourquoi ça marche : Tous les ingrédients de ce soin cheveux ont des propriétés qui aident à conditionner vos cheveux. Ce soin apaise les frisottis et répare les dommages tout en hydratant les cheveux.

 

Conseil #4 : nourrissez vos cheveux avec des protéines et des lipides

Un autre effet secondaire de la coloration chimique est la dégradation des protéines du cheveu. Vous savez que vos cheveux ont vraiment besoin de protéines quand ils s’étendent lorsque vous tirez légèrement dessus, et qu’ils cassent. La solution réside dans l’utilisation d’un shampoing protéinés ou enrichi en protéines de soie, mais aussi dans la pose d’un bon masque capillaire nourrissant, riche en beurres végétaux, en huiles, en cires, en oligo-éléments en œufs ou en protéines de soie pour les cheveux. On pratique un tel soin nourrissant 1 fois par semaine au moins, et toujours 45 minutes au moins avant le shampoing.

 

Mini fiche recette pour 1 masque cheveux nourrissant aux oeufs:

- Dans un bol, battez 1 œuf bio entier avec 1 cuillère à café de beurre de karité bien ramolli et 1 cuillère à soupe d’huile végétale neutre comme l’argan, l’amande douce ou le jojoba.
- Vous devez obtenir une préparation riche mais mousseuse. Au besoin, ajoutez un filet de vinaigre de cidre bio (pas plus d’une cuillère à café).
- Appliquez le mélange sur les cheveux secs, mèche par mèche, en insistant sur les pointes. - Laissez poser 1 heure au moins sous une serviette.
- Rincez avec 1 ou 2 shampoing sans sulfate, à rincer ensuite à l’eau la plus fraîches possible. Pourquoi ça marche ? Les œufs contiennent des protéines qui aident à nourrir tandis que les corps gras végétaux atténuent les frisottis, gainent et lissent les cheveux.

 

Conseil #5 : huilez vos cheveux

Si vous pensez que les masques pour cheveux sont trop laborieux à poser et à rincer pour vous, alors optez sans hésitez pour le bain d’huile capillaire. C’est un must en Slow Cosmétique, que vos cheveux soient colorés ou pas. On applique en général de l’huile tiédie sur un radiateur, dans un bol. Pour les cheveux colorés on opte pour l’huile de nigelle, de jojoba, d’avocat ou d’argan sur les mains, et on « peigne » les cheveux avec les doigts pour les enduire sans faire tout dégouliner. On masse ensuite la tête et les cheveux délicatement, sans frotter. On lavera les cheveux le lendemain matin, pour une crinière brillante à souhait et plus forte que jamais !

Conseil #6 : Passez à la coloration végétale !

Le conseil ultime est évidemment de laissez vos cheveux au naturel (le gris est très à la mode) ou de passer à la coloration végétale, car elle n'abîme pas le cheveux et permet de couvrir sans souci les cheveux blancs ou gris. De beaux reflets blonds, châtains, marrons ou roux sont aussi possibles.

Découvrez comment passer à la coloration végétale ici.

Commandez votre coloration végétale ici.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander