Comment bronzer en mode Slow Cosmétique ?

Julien répond à Isabelle qui souhaite choisir les bons soins solaires et bronzer malin sans danger...

NOTE : Les articles "Question" vous proposent de découvrir les conseils que Julien Kaibeck, qui répond à ses lecteurs. Lisez les notes importantes en bas d'article.

 

"Cher Julien,

J'ai toujours utilisé des soins solaires de pharmacie comme Avène ou Lancaster, mais je me suis rendue compte que les formules n'étaient pas naturelles du tout. J'ai même trouvé de l'EDTA et du Phenoxyethanol dans un soin solaire La Roche-Posay.  Quelle déception !

Je voudrais me protéger avec des soins plus naturels et aussi protéger mon mari et mon fils.... Mais quels soins choisir et comment bronzer joliment quand même ?"

LA REPONSE DE JULIEN :

Chère Isabelle,

Merci pour votre question beauté.
Hélas non, les soins solaires du commerce ne sont pas toujours ce qu'ils semblent être. Et cela, qu'ils soient vendus en pharmacies, parfumeries ou autres !

Leurs formules sont très souvent polluantes pour l'environnement, et souvent polémiques pour la santé. Le problème est lié à la présence de filtres synthétiques chimiques (genre benzophenone) plutôt que de bons filtres physiques sans nanos. Et je ne vous parle même pas des composés soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens comme le phenoxyethanol...

Voici donc quelques conseils pour vos produits :

- Shopping : optez pour la qualité : Choisissez un soin solaire bio et slow cosmétique (clic pour voir IBBEO et Beauté Simple), y a pas photo !
Car, même si tous les soins solaires en UE sont soumis à un cadre règlementaire strict et qu'ils protègent tous efficacement, il y a un problème. Leur formule allie des filtres chimiques désastreux pour l’environnement et la santé. Le benzophenone par exemple est un filtre solaire courant qui est soupçonné de tuer le corail, mais aussi d’être un perturbateur endocrinien. Non merci !

- Ayez le bon indice : On parle aujourd’hui de Basse, Moyenne ou Haute protection (FPS 50). Les peaux claires et les petits optent pour un FPS 30 au moins (la différence entre 30 et 50 est en réalité infime). Les peaux mates peuvent se satisfaire d’un FPS 20, mais tout dépend de l’intensité de l’exposition.

- Evitez les nanos : Une garantie supplémentaire pour la santé, surtout au rayon des produits solaires bio qui utilisent uniquement des filtres minéraux, est d’exiger une formule sans nanoparticules. Ainsi, le dioxyde de titane joue son rôle de filtre écran sans risquer de pénétrer la peau. Les marques Beauté Simple et Ibbeo proposent des soins certifiés bio sans nano, c’est le bon choix.

Et à présent, quelques conseils pour votre bronzage  :

Un solaire bio et slow, et de l'ombre !

Un solaire bio et slow, et de l'ombre !

- Allez-y mollo : Une séance de bronzage devrait être progressive. Entre 11h et 15h, quand le soleil est au zénith, pas plus de 10 à 15 minutes d’exposition totale ! Cela suffit pour faire le plein en UVB. Au-delà, ces rayons causent de vilaines brûlures. En dehors des heures citées, on peut s’exposer plus longuement, mais toujours protégé(e) d’une crème anti UV. Au cours de la journée, la meilleure protection reste l’ombre et les vêtements en coton clair, voire certains vêtements anti-UV pour les tout-petits.

- Remettez-en !  : Le soin anti-UV ne protège jamais entièrement. Si on s’expose, il faut donc s’habituer à en appliquer plusieurs fois par jour : après la douche le matin avant de s’habiller, mais aussi à l’arrivée sur la zone de bronzage, puis après la baignade, etc… C’est fastidieux mais surtout important pour les enfants dont la peau est moins armée contre les coups de soleil.
é 😉

Je vous donne aussi des astuces pratiques en cas de souci au soleil :

- Si vous avez un coup de soleil : 
Refroidissez bien la zone rougie à l’eau courante, puis séchez délicatement avant d’appliquer 3 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic (lavandula spica) et un peu de gel d’aloe vera pur Bioflore. Massez et répétez l’opération 4 fois sur la journée. En cas de brûlure importante (cloche de peau), consultez immédiatement.

- Si vous avez une allergie au soleil et que les boutons sont là :
Ne vous exposez plus du tout et massez 3 fois par jour un peu de mâcérat huileux d’arnica bio. Les adultes peuvent aussi prendre 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon par voie interne sur un peu de miel pour accélérer la résorption des gourmes. Maximum 2 fois par jour pendant 1 semaine.

Chère Isabelle, je vous souhaite un bel été au soleil, et surtout un bonne continuation sur la voie de la Slow Cosmétique,

Julien KAIBECK

NOTA BENE :
- Ce question/réponse est un extrait tiré du courrier des fans de Julien Kaibeck sur son blog Lessentieldejulien.com
- Julien Kaibeck n'est pas un thérapeute et ne remplace jamais l'avis de votre thérapeute. Consultez toujours un médecin, seul apte à diagnostiquer et à soigner !
- Les auteurs se dégagent de toute responsabilité en cas de dommages dus à une mauvaise interprétation ou utilisation des articles publiés.
- Beaucoup de questions trouvent réponse dans les livres de l'auteur. Voyez les ouvrages de Julien Kaibeck ici : http://www.lessentieldejulien.com/livres-de-julien/

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !