Comment se laver à l'argile en mode minimaliste ?

Pour utiliser moins de savon et de shampoing à rincer, il existe plusieurs alternatives très Slow. Savez-vous vous laver à l'argile ? Faire un brossage à sec ? Explications et tuto vidéo.

Pour une hygiène en mode Slow Cosmétique, un premier pas de géant consiste à se tourner vers des alternatives écologiques et saines. Exit les plastiques liquides polluants des shampoings conventionnels, fini les parfums synthétiques à gogo. En Slow Cosmétique, on aime les savons à froid, les gels douche "clean" et minimalistes, et les cosmétiques solides !

Et si on pouvait aller encore plus loin ? Économiser plus de ressources avec des gestes simples pour se laver en mode très très Slow ? La pro de la Slow Cosmétique Rachel Essentielle vous donne ici ses astuces pratiques pour passer à l'action 😉

Pourquoi se laver à l'argile ?

Se laver à l’argile est un geste écologique et minimaliste idéal pour consommer moins mais mieux. Ce minéral ne contient de fait qu’un seul ingrédient, contrairement aux savons ou aux gels douches qui contiennent des tensioactifs et mobilisent davantage de ressources et d'énergie en général.

Mais l'argile est aussi très intéressante pour la peau ! Ce minéral respecte et entretient en effet le pH de la peau. De son côté, un savon a par nature un pH plus élevé que la peau puisque le pH de la peau est un peu acide tandis que celui du savon est basique. Cela n'est pas un problème pour la plupart des gens, mais peut l'être en cas d’acné ou de pathologies dermato spécifiques.

Se laver à l'argile est donc recommandé pour les peaux en souffrance qui nécessitent des soins particulièrement doux. En cas d'acné, d'eczéma, de psoriasis ou de petites brûlures/bobos, l’argile sera alors le nettoyant le plus doux, en alternance avec des savons à froid bien adaptés par exemple.

Les vertus des argiles

Les argiles sont de vrais bijoux de la terre Mère. Elles proviennent des roches sédimentaires qui couvrent plus de 70% de la planète, et sont les constituants principaux de nos sols. Grâce à leur structure lamellaire (en feuillets), les argiles vont partager 3 propriétés essentielles, variant légèrement d'une argile à l'autre :

  • L’absorption : ce phénomène consiste à absorber les toxines retenues en profondeur comme peut le faire une éponge avec l’eau.
  • L’adsorption : à la façon d'un aimant, cela consiste à fixer les molécules et les gaz en surface.
  • Le pouvoir couvrant : grâce à sa structure en feuillets, l'argile va agir comme un pansement. Ses particules vont s’accrocher les unes aux autres pour recouvrir des surfaces.

Quel que soit son type (verte, rose, blanche, rouge...), une argile contient des sels minéraux (dont magnésium et fer) qui participent à la minéralisation de la peau et aident à la renforcer. On peut donc l'utiliser de nombreuses manières dans nos rituels de soins naturels, et notamment comme nettoyant ! Il n’y rien de plus doux pour la peau que de se laver avec de la terre saine 😉

Le kaolin, l’argile idéale pour se laver en mode minimaliste

Au quotidien, c’est l’argile blanche (ou kaolin) qui est conseillée pour le visage et le corps. Elle est riche en alumine, d’où sa couleur blanche, et son action très apaisante sera la bienvenue pour les peaux lésées, atopiques ou irritées. Moins absorbante que les autres argiles, elle sera idéale pour nettoyer une peau délicate.

Les autres argiles les plus utilisées en cosmétique sont l'argile verte et le rhassoul, surtout adaptées aux cheveux et aux peaux mixte à grasses, et donc moins aux peaux très sèches. (Elles sont en outre plus salissante dans la douche, mais ça c'est selon les préférences de chacun 😉 !)

Comment se laver à l’argile ?

Voyez la vidéo explicative de Rachel, détaillée aussi ensuite par écrit.

Pour laver tout le corps, prévoyez environ 30 g d'argile dans un petit bol. Mon astuce : utilisez un ancien flacon d'épices ou une salière nettoyé(e) et rempli(e) d'argile, prête à être saupoudrée sur votre corps.

  1. Mouillez votre corps sous la douche puis, à l’aide vos mains humides, frottez votre peau avec l’argile saupoudrée en fine pluie sur votre corps.
  2. Savonnez le corps et le visage comme un nettoyant normal. Vous verrez que la poudre fond instantanément en un lait crémeux au contact de l’eau.
  3. Rincez soigneusement pour éviter les traces blanches et hydratez comme d'habitude avec une huile corps ou un soin corps de votre choix.

Pour un effet sensoriel, quelques variantes au choix :

  • versez dans votre poudre d’argile blanche quelques gouttes d’huile essentielle de lavande fine (5 gouttes pour 30 g d'argile).
  • réalisez une pâte d’argile blanche en la mélangeant, au préalable, à un hydrolat de votre choix (fleur d’oranger, cassis...) : 10 ml d’hydrolat pour 30 g d’argile blanche suffiront. Cette pâte d’argile a une texture assez épaisse, un peu comme un masque, et vous demandera plus de massage mais cela en fait justement un soin plus dynamique, efficace et agréable.

NOTE : Ces conseils avec l’argile blanche ne sont pas adaptés aux cheveux.

Autre geste très slow : le brossage à sec

Pour nettoyer la peau et stimuler tout le système lymphatique au passage, rien de mieux qu'un brossage à sec ! Écologique puisqu'il ne nécessite pas d'eau, et économique puisqu'une brosse seule suffit, c'est un geste très minimaliste à pratiquer une fois par semaine ou plus 😉

Le brossage corporel est recommandé pour presque tout le monde, et surtout ceux qui veulent un soin corps "anti-âge" et "détox". C'est idéal aussi pour les peaux sèches autant que grasses.

Voir ici tous les atouts du brossage à sec et comment le pratiquer.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !