Du champ à la salle de bain : vive la beauté en circuit court !

En Slow Cosmétique, les débouchés cosmétiques pour les plantes aromatiques sont nombreux et pleins d'avantages pour les agriculteurs ! Explications et exemples à l'appui.

L'agriculture subit aujourd'hui un cruel retour de bâton dû au productivisme intensif dans lequel elle s'est engagée en Occident depuis plus de 50 ans : les consommateurs se méfient des produits utilisés pour augmenter les rendements, les producteurs ne sont pas payés autant qu'ils le devraient pour vivre décemment, et l'on s'accuse de tous les maux à tout va. Quel incroyable gâchis quant on sait les merveilles d'ingéniosité et d'attention que déploient les amoureux de la terre ! Et le bonheur que nous pouvons avoir, nous consommateurs, avec des produits sains, beaux et bons ! Il est temps de revenir à plus de bon sens : la Slow Cosmétique ouvre pour cela une voie pleine de promesses, suivez le guide !

Des champs variés près de chez vous, un trésor qui n'a pas de prix !

En France, ce sont chaque semaine 1300 hectares d'espaces agricoles et naturels qui sont recouverts de béton ou de bitume. Alors si vous avez des champs autour de chez vous, réjouissez-vous, ils sont déjà synonymes d'espaces de vie, même contrôlée. Peut-être les agriculteurs qui les gèrent travaillent-ils en bio, ou pas, peut-être en permaculture, en biodynamie ? Dans tous les cas, la terre est toujours là et les personnes qui s'en occupent méritent considération et respect, quels que soient leurs choix jusqu'ici pour s'assurer une rémunération décente. (Petit rappel bienveillant qui ne fait pas de mal ;))

Le défi de notre époque : réconcilier soin des hommes et soin de la nature, en corrigeant progressivement les travers empruntés ce dernier demi-siècle d'exploitations intensives. Freinons les monocultures qui appauvrissent la biodiversité, privilégions les méthodes de soin des plantes douces et naturelles, en s'appuyant sur les forces de la nature et non celles de l'industrie avec ses options synthétiques aux effets incertains. Il y a un grand virage à prendre mais heureusement, de nombreux agriculteurs y sont déjà engagés !

L'agriculture de demain existe déjà !

Fantastique nouvelle ! Il y a déjà en France, mais aussi en Belgique et dans nombre de pays du monde, des initiatives engagées qui ramènent simplicité, nature et bon sens dans nos champs ! La Slow Cosmétique vous a déjà parlé de projets forts comme le mouvement Terre de Liens pour soutenir ces modèles vertueux, mais ils se multiplient au gré des prises de consciences et c'est tant mieux !

Autre signe encourageant du changement des mentalités : de plus en plus de citadins veulent comprendre le monde agricole et pratiquent déjà l'"agritourisme" en venant loger chez un exploitant quelques jours, grâce à des plateformes comme Bienvenue à la ferme ou des soutiens participatifs spécialisés comme Miimosa par exemple.

Parmi les artisans labellisés Slow Cosmétique, nombreux sont les agriculteurs récoltants qui proposent des visites et des initiations dans leurs exploitations, par exemple Réalia en Corse, Ô lait d'ânesse en Auvergne-Rhône-Alpes ou encore la Ferme du Hitton en Occitanie. Autant de passionnés par le monde animal et végétal qui s'attachent à en faire connaître les trésors !

La beauté, du champ à la salle de bain ?

Eh oui, en Slow Cosmétique, on invite à emprunter le chemin le plus court entre le champ et la salle de bain, car notre peau est un organe vivant alors donnons-lui du frais, du bon, du simple ! Elle en mérite autant que notre bouche ou notre estomac 😉

Comment ? Avec des ingrédients les plus bruts et les plus frais possibles bien sûr. La Slow Cosmétique fait justement la part belle aux plantes aromatiques, simplement macérées, pressées ou distillées délicatement selon les espèces. C'est ainsi qu'on offre le meilleur à sa peau : avec des produits simples gorgés de bons acides gras, de vitamines et d'antioxydants.

Le top 3 des plantes en direct des champs pour votre beauté

Le trio qui a tout bon en Slow Cosmétique, c'est : huiles végétales, hydrolats et huiles essentielles ! Ces 3 types de produits utilisés à la salle de bain permettent en effet de soutenir une agriculture simple, durable et humaine, tout en profitant de nombreux bienfaits pour le corps.

1 - Les huiles végétales (et macérâts huileux) : ce sont les couteaux suisses de la cosmétique Slow ! Issues de la pression de graines de plantes ou de la macération de celles-ci, elles nourrissent la peau et les cheveux grâce à leurs bons acides gras, leurs vitamines et leurs antioxydants. En massage, en bain capillaire, en soin apaisant ou en démaquillant, elles font tout à moindre coût et pour toute la famille ! Voir les différences entre les huiles et comment bien les utiliser en beauté ici.

2 - Les hydrolats (ou eaux florales) : idéaux pour réveiller et tonifier la peau, parfaire un démaquillage, apaiser une brûlure ou une irritation, faire boucler ses cheveux... Ce sont des eaux aromatiques, obtenues au cours de la distillation des plantes à la vapeur d'eau. Elles contiennent donc des molécules aromatiques utiles pour la peau et les cheveux, mais sont sans aucun danger, contrairement aux huiles essentielles beaucoup plus concentrées. Voir quels hydrolats choisir pour vos besoins et comment les utiliser ici.

3 - Les huiles essentielles : elles n'ont d'huile que le nom puisque ce ne sont pas des corps gras, mais bien le résultat très concentré de la distillation de plantes. Véritables bombes actives, elles s'utilisent goutte à goutte, avec des dosages bien précis, pour parfumer ou donner un effet particulier à un soin : cicatrisant, apaisant, rééquilibrant, repulpant, tenseur, etc. Voir quelques astuces et recettes avec les huiles essentielles ici.

Les plantes ont décidément beaucoup à offrir, à condition de savoir bien les choisir et de privilégier celles produites de façon artisanale et durable. C'est un choix important car il façonne le monde de demain et soutient tout un réseau d'agriculteurs et d'artisans engagés.

La Slow Cosmétique labellise justement des producteurs qui répondent à ces critères, et vous aide à connaître et comprendre les vertus des plantes pour que vous puissiez à votre tour soutenir ce réseau agricole engagé. Vous avez le choix, et chaque choix est un vote alors à vous de jouer 😉

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !