Épilation : STOP aux rougeurs et aux poils incarnés

À chaque épilation, rougeurs et poils incarnés apparaissent ? Voici les conseils Slow pour une épilation parfaite et au naturel cet été !

En plus d'être douloureuse, l'épilation provoque souvent aussi rougeurs et poils incarnés. Alors, pour avoir de belles jambes et une repousse plus confortable, voici les conseils Slow avant et après épilation !

Gommage : le bon geste avant l'épilation

Pour dégager le poil des peaux mortes et autres impuretés, rien de tel qu'un bon gommage. En exfoliant la peau, vous la rendez ainsi plus douce et lisse. Vous pouvez trouver de super gommages Slow ou en fabriquer un maison en mélangeant 1 c.à.s de sucre à 1 c.à.s d'huile de macadamia ou d'argan. Massez longuement les zones à épiler puis rincez abondamment. Faites ce soin quelques jours avant l'épilation et la veille pour la faciliter.

Une épilation efficace mais naturelle !

Pour une épilation parfaite en mode Slow, privilégiez une cire à base de sucre à l'orientale. Cette méthode n'est pas la plus facile à utiliser puisqu'il faut bien maîtriser la chaleur et éviter les brûlures. La préparation ne doit pas être trop liquide, ni trop épaisse pour bien adhérer au poil, mais une fois qu'on a le coup de main, c'est le top 😉 Retrouvez la recette d'une cire d'épilation en mode Slow ici.

Aïe, aïe, aïe : comment apaiser sa peau après l'épilation ?

Pour éviter les rougeurs et apaiser la peau, rien de tel que les propriétés apaisantes du macérât de calendula ou la fraîcheur du gel d’aloe vera. Choisissez le produit que vous préférez et appliquez-le sur la zone fraîchement épilée. Réitérez l'opération 3 à 4 fois dans les 24h qui suivent si vous avez la peau très sensible et réactive.

Recette d'un soin apaisant post-épilation (15ml)

Dans un flacon à pompe de 15 ml au moins, versez successivement :

1/ Fermez bien le flacon et agitez fortement pour créer un oléogel. Le mélange doit ressembler à une crème jaune clair.

2/ Ce soin post-épilatoire apaise la peau épilée et évite l'apparition de poils incarnés. Il doit être appliqué tout de suite après l’épilation et au moins 1 fois par jour pendant une vingtaine de jours suivant l’épilation.

Se conserve aussi longtemps que le gel d’aloe vera utilisé (voir emballage du gel) à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur.

Silence, ça pousse (trop vite)

Repousses trop rapides ? Vous pouvez utiliser de l'huile de souchet (cyperus esculentus). À appliquer dès le lendemain de l'épilation pendant au moins une semaine, en massage localisé sur les zones traitées. Sachez qu'il n'y a pas eu d'étude scientifique prouvant que cette huile avait un effet anti-repousse mais beaucoup de femmes le confirment. Son plus ? Son odeur douce et ses vertus hydratantes.

SOS poil incarné

Si malgré les gestes ci-dessus, recommandés avant et après épilation, vous avez quand même quelques poils qui s'incarnent en repoussant, soignez-les correctement afin d'éviter les infections qui s'installent parfois dessus.

Cas 1 : poil sans bouton

Commencez toujours par essayer de retirer le poil avec une pince à épiler mais sans vous blesser. Si le poil n’est pas accessible, optez plutôt pour une exfoliation localisée.

Mélangez pour cela à parts égales 1 petite dose de bicarbonate de soude à 1 petite dose d’huile d’olive. Massez ensuite la pâte obtenue sur le bouton sans appuyer mais de façon régulière, pendant environ 2 minutes. Rincez à l’eau ou, mieux, à l’eau citronnée. Appliquez ensuite 1 goutte de l’huile post-épilation ci-dessus. Répétez plusieurs jours de suite, jusqu’à ce que le poil sorte de lui-même.

Cas 2 : poil avec bouton

Si vous avez un bouton, il faut réussir à localiser le poil. Parfois il est visible, parfois pas. Travaillez d’abord sur les boutons dont le poil incarné est visible.

Si c’est rouge et douloureux, appliquez une goutte d’huile essentielle de lavande aspic et une goutte d’huile essentielle de sauge sclarée sur le bouton 3 fois par jour jusqu’à ce qu'il disparaisse.

Si les poils ne sont pas bien visibles et les boutons nombreux et rouges, appliquez une compresse d’hydrolat de romarin à verbénone tiède pendant au moins 15 minutes. Vous pouvez aussi pratiquer un gommage visage, plus doux, sur la zone. Rincez et séchez avant de continuer.

Comment enlever, en douceur, un poil incarné ?

Pour l'enlever, vous pouvez utiliser une pince à épiler de qualité. Elle doit être pointue ou biseautée. Servez-vous de la pointe pour "gratter" délicatement la surface du bouton. Éliminez un peu de peau pour rendre le poil plus visible. Utilisez la pointe pour le saisir et tirez délicatement. Ce procédé est douloureux et pince un peu. Par contre, il ne doit pas faire saigner. Si vous saignez, c’est que vous avez été trop loin dans la peau, et vous êtes blessé(e).

Dans tous les cas, une fois le poil retiré, il faut alors désinfecter (avec de l’hydrolat de romarin à verbénone ou même un peu d’alcool), et appliquer le soin post-épilation ci-dessus.

Les produits qu'il vous faut

Huile de Nigelle bio
Vendu par De Saint Hilaire
Prix : 8,40 € (50ml)
Huile Essentielle de Romarin à Verbenone Bio
Vendu par Essences Naturelles Corses – Les Jardins De Bordeo
Prix : 7,90 € (5ml)
Gel d'Aloe Vera Slow 100ml
Vendu par Slow-cosmetique.com
Prix : 8,00 € (100ml)
Tout ajouter au panier

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !