Gel hydroalcoolique ou savon ? Savon !

Le lavage des mains au savon est LA recommandation numéro 1 en période d'épidémie. Et c'est plus efficace que le gel mains ! On vous explique tout...

Pourquoi se laver les mains ?

Parce qu'elles sont le principal vecteur de microbes et d'impuretés dans notre environnement. Nos mains touchent en effet bien des surfaces au cours de la journée, et nous les portons volontiers au visage, au nez, à la bouche... Du coup, les autorités recommandent de se laver les mains à l'eau et au savon aussi souvent que possible, et certainement après tous contacts avec des surfaces "publiques" car le lavage des mains réduit les quantités de tous types de germes et de produits impurs sur les mains.

Avec quoi se laver les mains ?

Avec du savon et de l'eau pardi ! Le savon est idéal pour éliminer TOUS types de germes et virus des mains. Ce n'est que si le savon et l'eau ne sont pas disponibles, qu'il faut alors opter pour l'utilisation d'un gel désinfectant pour les mains. Ce gel devra contenir au moins 60% d'alcool à 90°, difficile à trouver et encore plus à faire à la maison. Le gel peut aider à éviter de tomber malade et de propager des germes, mais il est moins efficace que le lavage au savon (voir notamment l'étude de l'équipe du dr. Hirose de l'université de Tokyo).

Nos principaux alliés pour se laver correctement les mains sont donc, dans l'ordre :

  • les savons liquides : il s'agit de véritables savons et non de gels douche ou gels lavants. Ne pas confondre : les gels moussants sont à base de sodium laureth sulfate ou autres tensio-actifs, alors que les savons sont le résultat de la saponification d'huiles grâce à de la lessive de soude (vous devez trouver dans l'INCI les mots sodium olivate, sodium palmate, sodium xxx-ate). C'est cette présence de corps gras saponifiés qui est importante, alors utilisez du savon liquide plutôt que des gels de type "pousse-mousse" etc. Vérifiez la liste des ingrédients.
  • les savons solides : ils sont adaptés au lavage des mains et font parfaitement le job. Mais ils sont moins nomades que les savons liquides qu'on peut verser dans un petit flacon et emporter partout avec soi. Ils sont aussi un peu moins hygiéniques s'ils ont baigné par exemple dans de l'eau au lieu d'être bien suspendus et séchés à l'air libre, et qu'ils sont utilisés par beaucoup de monde. Cependant il est faux de penser qu'il pourraient être colonisés par des bactéries sur le savon lui-même, car vous pensez bien que le savon lui-même est un milieu tout à fait hostile aux germes et bactéries.
  • les gels hydroalcooliques : ils ne sont nécessaires que lorsqu'on sera "sans eau" pendant plus d'une heure. Le savon et l'eau ne sont pas utilisables ? Alors on doit avoir recours au gel. Mais c'est seulement quand il n'y a pas d'eau (voir ce rapport de l'ANSM). Cela peut être le cas pendant plus d'une heure ou deux (exemple dans le train ou dans un bus). Le reste du temps, mieux vaut avoir son petit flacon de savon liquide et aller aux toilettes ou au robinet pour se laver les mains avec.

Pourquoi le gel hydroalcoolique est-il moins efficace ?

Il y a plusieurs raisons. D'une part, c'est parce que les gens l'utilisent mal, mais aussi parce que seule la formule d'un savon (un vrai) "brise" les lipides du virus...

Ainsi par exemple, les gens sont susceptibles de mal utiliser le gel, de n'en mettre pas assez sur les mains, ou d'essuyer le gel avant qu'il n'aie complètement séché et pu effectuer son travail de désinfection. Des études prouvent que c'est souvent le cas hélas, sauf dans les milieux hospitaliers ou le gel a prouvé son efficacité.

Autre exemple parlant, on sait que le virus de la grippe peut survivre dans le mucus des sécrétions expectorées même s'il est en contact pendant 2 minutes avec un gel désinfectant. C'est une étude Japonaise récente qui le prouve (toujours par l'équipe du dr. Hirose). Dans cette étude, le même virus exposé à du savon ne survit pas au delà de 30 secondes. On sait en effet que le virus de la grippe, tout comme le coronavirus, a une enveloppe de lipides, une capside qui préserve son ARN (acide nucléique) à l’intérieur du virus. Et le savon est un détergent qui peut briser les lipides. CQFD (lire aussi l'interview de l'épidémiologiste américain Stephen Morse de la Columbia University of New York).

Mains très sales ou épidémie ? Optez pour le savon !

Plusieurs études montrent que les désinfectants pour les mains fonctionnent bien dans les milieux cliniques comme les hôpitaux, où les mains entrent en contact avec des germes mais ne sont généralement pas très sales ou graisseuses. Cependant, les gels se montrent moins efficaces que le savon et l'eau lorsque les mains sont très grasses ou souillées. C'est le cas dans les cuisines communautaires, après le sport, ou dans les situations de loisirs en nature ou en transports en commun. Lorsque les mains sont très sales, les gels fonctionnent moins bien.

Quel savon choisir pour assainir les mains ?

Puisqu'il faut se laver les mains très souvent, autant utiliser un savon naturellement moins agressif pour la peau. C'est le cas des savons dits "surgras". On y a ajouté de l'huile en fin de processus de saponification. Cela diminue leur effet détergent et relativement agressif pour la peau.

Presque tous les savons à froid sont surgras, et il faut rappeler que leur procédé de fabrication les rend naturellement plus riche en glycérine, ce qui est tout bon pour la douceur.

Trouvez votre savon à froid surgras ici.

Achetez un savon liquide doux et facile à transporter avec vous ici.

Visitez aussi la catégorie "savons liquides" sur slow-cosmetique.com :

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !