Jean-Charles Sommerard : artiste du parfum

L'Association Slow Cosmétique a interviewé un des rares nez à créer des parfums 100% naturels pour la cosmétique...

On l'oublie souvent, mais les cosmétiques naturels ou bio n'ont pas 36 solutions pour parfumer les produits. La plupart utilisent des huiles essentielles seules ou mélangées, d'autres des parfums "naturels" acceptés en bio, mais souvent pas très élaborés. Pour un parfum vraiment "signature" dans un produit, certaines marques font appel à des créateurs qui composent une fragrance unique à base de plusieurs extraits ou molécules. C'est ce que fait Jean-Charles Sommerard, et sa Maison de Parfum Sevessence...

Jean-Charles Sommerard, vous êtes un des seuls professionnels sur le marché capable de composer et produire de véritables "parfums naturels" pour les produits cosmétique ou la parfumerie. Comment se fait-il que cela soit si rare ?

C’est peut-être la touche Sommerard 😉 Plus sérieusement et avec les années, je peux affirmer que composer des fragrances naturelles, tout en rendant hommage à la grande parfumerie française, c'est un art majeur. Cette démarche nécessite un cheminement particulier tant la mission est complexe et relève du subtil.

Soyons clairs, je ne parle pas ici d’un simple mélange d’huiles essentielles. La parfumerie naturelle que je promeus et défends, se veut exigeante, audacieuse et inventive. Pour écrire un parfum au naturel, je cherche sans relâche le point d’équilibre entre la technicité, l’esthétique et bien entendu l’émotion pure. Tout cela demande un certain regard, une connaissance solide en biochimie pour déterminer avec justesse l’harmonie des senteurs mais également la maitrise des réglementations en vigueur telles que les standards Ifra, gage de sérieux dans la profession.

Mais ce n’est pas tout, il y a aussi le savoir-faire... Comme le veut la secte Grassoise 😉 , j’ai été formé par un parrain parfumeur qui m’a éveillé à la parfumerie traditionnelle. Depuis, je flirte avec une palette riche de plus de 600 matières premières naturelles dont les extraits végétaux naturels (isolats), les extraits CO2, les huiles essentielles biologiques…

À cette dimension naturelle, j’insuffle également la notion de bien-être grâce à mes travaux en aromathérapie et apporte une vraie promesse à mes parfums. Chez Sevessence, le parfum est aussi « intelligent », c’est là toute la différence.

Les molécules de synthèses sont encore très appréciées et récurrentes dans le monde de la parfumerie professionnelle, quel est votre rapport à ces molécules ?

Lors de ma formation de parfumeur, j’ai pu approcher pléthore de molécules synthétiques dont l’iso E, les galaxolides, les exaltolides, les musks kétones, l’hédione, l’hydroxycitronellal, la calone… Je l’affirme, ces matières sont fascinantes et ont l’art d’embellir les parfums. Il était important à mes yeux de les rencontrer et comprendre de manière intellectuelle leur utilité dans le monde de la parfumerie. Mais tout est affaire de choix ! Entre nous, je souhaite, par élégance, éviter un débat entre le naturel versus le synthétique. Moi, en tant qu’artiste libre et grand amoureux de la nature, je préfère écrire mes parfums au naturel et proposer un nouveau courant de pensée, celui des « smart fragrances® », des parfums qui favorisent le bien-être et respectent également les êtres vivants.

En Slow Cosmétique comme en parfumerie naturelle, ce que j'aime c'est qu'on privilégie la noblesse des matières premières, leur histoire qui passe par celle des producteurs investis dont certains enlèvent encore les mauvaises herbes à la main, mais aussi l’implication des artisans distillateurs qui restent à l’affût devant leur alambic et réalisent un travail d’orfèvre.

Un exemple de pyramide olfactive signée Sommerard

Chez les Sommerard, les huiles essentielles, c'est de famille ! Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours ?

Effectivement, chez les Sommerard, c’est inscrit dans nos gênes !

Mon père, Michel Sommerard, est un visionnaire qui a toujours porté en lui un message d’amour profond pour la nature. Pionnier de l’agriculture biologique en France et fondateur de Florame – au début des années 1980 - j’ai littéralement baigné, à ses côtés, dans cet univers magique et aromatique. Entre Saint-Rémy de Provence et Grasse, d’aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours été entouré par les plantes médicinales et les alambics. Que de sublimes souvenirs et un cadeau de la vie inestimable ! Dès mes 15 ans, je distillais déjà les étés pour récupérer les précieuses huiles essentielles et eaux florales.

Nous avons participé aux premiers salons bio en France pour faire connaitre notre savoir-faire de producteur- distillateurs. C’étaient les débuts de la grande aventure familiale grâce à laquelle j’ai rencontré des grands noms de l’aromathérapie tels que Jean Valnet, Pierre Franchomme et Daniel Penoël pour n’en citer que quelques-uns. Nous suivions de près tous les travaux en aromathérapie et à 18 ans, je donnais ma première conférence sur le sujet. J’avais déjà cette soif d’apprendre, cette curiosité insatiable pour les matières premières végétales et envie de partager toutes ces connaissances. Fort de cette belle éducation et cet héritage fort, je me sens chanceux de poursuivre et porter aujourd’hui le message aux quatre coins du globe en tant que parfumeur de bien-être, aromatologue et enseignant.

Quels sont les projets qui vous rendent fier en cette période délicate pour tout le monde ?

Chaque jour mes parfums naturels accompagnent des marques, des entreprises, soucieuses de l’environnement et aux valeurs humaines et sociétales fortes. Ils voyagent… Ce matin, j’envoyais un colis en Estonie, hier en Corée… Cela me rend heureux de créer des émotions grâce à mes parfums et me conforte dans le choix de vivre et d’écrire au naturel. Nonobstant cette période compliquée, le signal est porté très clairement sur l’avenir de la planète et la quête du bien-être pour tous. Aussi, j’ai accouché en douceur d’une belle collection de parfums allergen free (sans allergènes) aux vertus relaxantes et purifiantes et travaille « en secret » sur un concept totalement innovant en matière de parfumerie…

Merci Jean-Charles, une affaire à suivre donc sur sevessence.com !

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !