La cosmétique ne devrait pas (toujours) avoir de sexe

En Slow Cosmétique, on évite autant que possible le marketing abusif. Lorsque celui-ci nous propose un produit spécifique pour homme ou pour femme, on se demande si c’est justifié. Parfois oui, parfois non… On fait le point.



Gels douche, shampoings, déodorants et soins sont le plus souvent marketés différemment selon le sexe : fréquemment roses, scintillants, arrondis, les produits “pour femme” ne se mélangent pas avec ceux plus sombres (noirs, bleus, aspects plus “rudes”, métallisés) “pour homme”. Mais ces produits sont-ils vraiment différents ? La réponse du mouvement Slow Cosmétique.

Pourquoi les cosmétiques sont-ils si segmentés ?

Pour répondre à certains besoins spécifiques

La Slow Cosmétique comprend bien que pour se raser les hommes ont besoin de produits adaptés comme une bonne huile de rasage, une bonne mousse ou un bon savon à barbe. Idem pour l’après-rasage qui est plus qu’un soin de jour puisqu’il doit réparer et apaiser la peau. Plus récemment, les soins pour la barbe sont également apparus et sont justifiés. En revanche, les soins “hydratants”, “anti-âge”, “de confort” ou d’hygiène ne devraient pas systématiquement être genrés, car ce qui compte c’est qu’ils correspondent au type de peau de l’utilisateur. Il est vrai qu’un homme a souvent la peau plutôt mixte ou grasse, mais pas toujours car elle est aussi très souvent sensible et réactive, voire même sèche parfois. Dans ces cas-là, l’homme peut utiliser en réalité n’importe quel soin (même si il n’est pas marketé “au masculin”).

Pour une question de chiffre

S’il n’y a pas vraiment de justification scientifique à cette logique de distinguer systématiquement des cosmétiques pour hommes et pour femmes, il y en a toutefois une financière : décliner à l’infini chaque produit d’hygiène ou de soin pour les hommes et en plus pour les femmes permet de générer constamment de nouveaux bénéfices… Certaines familles sont tombées dans le piège et on les comprend…  “Oh ! regarde chéri, ce gel douche existe maintenant en version “Super viril” et en version “Douceur de vanille”, on n’a qu'à s’en prendre un chacun ?!” Et hop, 2 produits dans le caddie ! (À ce moment-là, si on regarde le prix, on constatera le plus souvent que le produit de Madame est plus cher, la “taxe rose” est passée par là, surtout pour la mousse à raser par exemple !)

Pour mener les consommateurs par le bout du nez

Bien sûr, il n’y a pas de mal à vouloir “son” produit bien à soi, avec des senteurs qui nous plaisent, etc. Mais alors il faut être conscient de la véritable raison pour laquelle on choisit de “doubler” ses produits cosmétiques (et les dépenses et déchets éventuels qui vont avec) : est-ce parce qu’on pense qu’on le DOIT (le flacon dit que c’est pour homme donc je ne vais pas acheter ça si je suis une femme), ou parce qu’on le VEUT ?

En Slow Cosmétique, le choix du plaisir de l’utilisation a évidemment toute sa place, vouloir se faire plaisir est une raison d’acheter tout à fait valable si elle apporte du bien-être ou de la confiance en soi. L’essentiel est que l’achat soit toujours un CHOIX, et non une action dirigée par un message marketing trompeur. Or c’est bien trop souvent le cas, la plupart des consommateurs étant convaincus que la crème de Madame ne PEUT PAS convenir à Monsieur, et inversement, puisque c’est écrit sur la boîte que c’est pour l’un des deux seulement. Nous sommes donc bien trop souvent prisonniers des carcans marketing qui nous entourent, ne nous laissons pas faire !

Que propose la Slow Cosmétique face à cette segmentation des produits ?

Pour le mouvement Slow Cosmétique, multiplier les déclinaisons de produits similaires n’est évidemment pas pertinent, encore moins quand c’est pour une question de genre. La peau est un organe vivant qui fonctionne à peu de choses près de la même façon pour tous, et vouloir cantonner certains produits aux femmes ou aux hommes semble aussi absurde que de proposer des aliments différents selon le sexe, sous prétexte que l’estomac  par exemple ne réagirait pas pareil et n’aurait pas les mêmes besoin d’un sexe à l’autre.

Faut-il supprimer le rayon “homme” en cosmétique ?

Non, bien évidemment. En Slow Cosmétique, tous les produits basiques sont unisexes et peuvent convenir aussi bien à un homme qu’à une femme (on pense au gel d’aloe vera que tout le monde adore ;-)). Toutefois, la plupart des hommes s’intéressent encore peu à leur type de peau et aux questions cosmétiques en général. Ils sont donc heureux de se laisser guider par les marques ou le magasin qui leur dit “ça, c’est pour vous”. Sur la boutique des artisans Slow Cosmétique, on trouve un rayon “Homme” pour confirmer à ces messieurs que ces produits-là peuvent a priori convenir au plus grand nombre d’entre eux, mais aussi parce que le soin de la barbe ou du rasage sont importants. La Slow Cosmétique oeuvre en parallèle pour les informer et les rendre plus autonomes dans leurs choix, l’objectif étant qu’ils se sentent vite assez sûrs d’eux pour partager leurs produits avec leur moitié au besoin (ou lui emprunter les siens !), et réduisent peu à peu leur consommation car n’oublions pas le credo Slow Cosmétique : moins c’est mieux ;-)

Vers une cosmétique mixte ?

La Slow Cosmétique nous invite à reprendre le contrôle de nos actes d’achat et de nos façons de consommer. Vive les cosmétiques multi-usages et si possible mixtes ! (On trouve même des parfums mixtes en Slow Cosmétique !)

Oui, on peut partager son savon, son shampoing, sa crème et ses soins avec sa moitié. Il faut juste veiller pour certains de ces produits à ce que les types de peau soit proches, ainsi la peau est encore mieux chouchoutée.

Si vous ne savez pas quel est votre type de peau, faites un bon test en ligne (lien vers notre diagnostic de peau) et lisez cet article ensuite pour déterminer les ingrédients cosmétiques adaptés selon les types de peau, évidemment mixtes). Et hop, le tour est joué, vous voilà libéré du brainwashing cosmétique !

À lire aussi :
Homme ou femme, notre peau est-elle différente ?
- Peut-on en finir avec la taxe rose ?
- Les meilleurs parfums mixtes au naturel

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander