Le portrait chinois Slow de Shakermaker

Le-Portrait-Chinois-Slow-de-Shakermaker

Marie est une blogueuse qui vit la Slow Cosmétique au quotidien. Elle nous raconte pourquoi, et comment elle partage sa passion sur son blog Shakermaker...

Fan de rock anglais, de design ou encore de cinéma, Marie est de celles qui cultivent volontier un éclectisme assumé. Inclassable, pétillante, curieuse de tout, cette parisienne a un style bien à elle, à la fois vitaminé, accessible, exigeant et bienveillant, bref une pépite du web qui vaut le détour 😉

Et côté beauté, Marie ne transige pas avec la qualité : ses soins sont naturels, sinon rien, et c'était donc une évidence pour elle de devenir Ambassadrice Slow Cosmétique. Elle revient avec nous sur ses gestes et produits chouchous pour sa routine beauté.

 

Merci Marie d'avoir accepté de de faire avec nous ce portrait chinois en mode Slow Cosmétique ! Peux-tu décrire ton univers en quelques lignes ?

Bonjour et merci à vous pour cette invitation dans votre Mag ! 🙂

Sur mon blog, ma chaîne Youtube et mes réseaux sociaux, je souhaite déculpabiliser les gens qui se sentent découragés face à la quantité de choses à changer dans notre quotidien pour limiter notre impact sur la planète. J'essaie de le faire en suggérant des idées, montrant mes failles et faiblesses, afin de prouver que chaque petit geste compte. Personne n'est parfait et des petits pas vers une vie plus respectueuse de l'environnement sont possibles et accessibles à tous.

Quel chemin t’a menée à ce blog engagé ? Raconte-nous ton histoire 😉

Loin d'être écolo, je suis entrée dans ce monde par la cosmétique. J'ai d'abord trouvé des solutions naturelles pour mes cheveux qui regraissaient trop vite suite à une période de stress. J'ai ensuite changé toute ma routine de soin au fur et à mesure de mes découvertes. Plus tard, j'ai découvert le monde du zéro déchet et adopté certains gestes. Aujourd'hui, je me passionne pour l'alimentation, je découvre comment équilibrer mes assiettes, manger végétal et de saison. Mon prochain grand pas à franchir est d'aller vers une mode plus responsable... J'en suis encore très loin. Je ne suis pas de ces personnes qui un jour, ont un déclic et changent tout radicalement du jour au lendemain. J'ai besoin de suivre un cheminement, de me planter, de découvrir par moi-même et d'y aller petit à petit.

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Assez rapidement et par opposition à la consommation conventionnelle, j'ai découvert l'artisanat, les produits plus bruts ou sans compositions à rallonge. Ainsi, les marques labellisées Slow Cosmétique se sont imposées à moi comme une évidence.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

Clairement, la Marketplace Slow Cosmétique est pour moi un gage de qualité et de confiance. Pas d'arnaque ou de greenwashing, on peut acheter les yeux fermés. Quand mes abonnés cherchent une marque de savons saponifiés à froid ou de bonnes huiles végétales qualitatives et pas hors de prix, je leur recommande Slow-cosmetique.com.

As-tu choisi la Slow Cosmétique pour des produits de beauté du quotidien ? Pourquoi ?

Tous mes savons sont labellisés Slow Cosmétique, mon dentifrice Pachamamaï, ma lotion au vinaigre Artiste de Nature, mon gel nettoyant Transparence, même mon eyeliner Zao ! Au delà de l'efficacité des produits, je crois qu'en plus j'aime savoir ce qui se cache derrière les produits que j'utilise. Connaître l'engagement de ces artisans est devenu essentiel pour moi.

Ton exemple a-t-il convaincu des proches d'utiliser des produits Slow ? Si oui, de quelle façon ?

J'ai des proches plutôt résistants mais je sens que petit à petit, ils sont curieux. Soyons sincères, voir des produits qui marchent sur moi et qui plus est, sont respectueux de l'environnement et rémunèrent des entrepreneurs éthiques donne plutôt envie. Je conseille beaucoup les déodorants, les savons à froid et les shampoings solides autour de moi. Commencer par les produits d'hygiène est, je pense, le plus accessible pour les personnes habituées au conventionnel ! 🙂

Mon copain soigne d'ailleurs tous ses tatouages au beurre de karité et à l'huile de coco !! (Rire)

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute dans cette démarche ?

Malheureusement, au début, il faut essayer plusieurs produits et persévérer un peu. Tout d'abord, on bouscule nos habitudes et notre corps se déshabitue en même temps des produits chimiques dont il avait l'habitude. Je pense sincèrement que l'on passe par une phase de detox (absence de silicones dans les shampoings, les soins...). Ensuite, tous les produits ne nous conviennent pas, j'ai moi même testé plusieurs huiles végétales avant d'en trouver plusieurs qui conviennent à ma peau. Je suis triste de voir certaines personnes me dire "j'ai essayé des produits bio, ça ne marche pas !" car souvent ils ont essayé un produit issu du greenwashing, bas de gamme de supermarché. Alors que pour le même prix, ils auraient pu découvrir un produit riche en matières premières de qualité et vraiment efficace !

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

Au fil des années, j'ai appris quels produits convenaient à ma peau, je suis donc une adepte du décryptage de composition ! 🙂

J'essaie de dégoter les produits qui réuniront plusieurs de mes matières premières chouchoutes dans la compo. Et évidemment, l'efficacité du produit est ce qui compte le plus pour moi !
 
 

Si tu étais un ingrédient typique de la Slow Cosmétique, lequel serais-tu et pourquoi ?

L'huile essentielle de tea tree reste un basique à avoir dans sa salle de bain mais également dans son armoire à pharmacie ! Véritablement produit tout en 1, je l'utilise pour faire disparaître un bouton qui arrive. Véritable antibactérien, son usage en interne est ultra efficace pour lutter contre les angines. Je l'utilise aussi pour réaliser mes produits ménagers ! 🙂

Quels sont tes 3 produits Slow préférés et comment les utilises-tu au quotidien ?

               1. Le shampoing solide pour cheveux normaux de chez Druydès, une très belle découverte, un de ceux qui moussent le plus parmi tous les shampoings testés !

               2. L'huile de figue de barbarie de chez Ayda, un plaisir à utiliser et un flacon pompe hyper pratique qui me suit dans tous mes déplacements ! 🙂

               3. Le dentifrice solide de Pachamamaï, efficace, économique, ultra pratique et surtout rafraîchissant, un essentiel que j'utilise depuis des années.

 

Retrouvez le blog Shakermaker qui regorge de bons plans et de conseils en cliquant ici

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Une réflexion au sujet de « Le portrait chinois Slow de Shakermaker »

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander