Le portrait Slow de Pauline, alias Lananasblonde

Pour faire rimer minimalisme et écologie, laissez-vous guider par Pauline et son blog Lananasblonde ! Portrait de cette Ambassadrice Slow Cosmétique toulonnaise.

Comme beaucoup de Slowistas, Pauline a effectué une transition écologique en commençant par son alimentation, son hygiène de vie et enfin la cosmétique et la maison. Un voyage dans lequel elle aime guider ses lecteurs sur son blog, pour allier pédagogie et retour d'expérience. Ce cocktail simple et vrai a fait son succès et elle revient avec nous sur son parcours d'Ambassadrice Slow Cosmétique.

Merci d'avoir accepté cette interview Slow Cosmétique ! Peux-tu décrire ton blog en quelques lignes ?

Merci à vous de m’avoir désignée comme ambassadrice, c’est un grand honneur.

Mon blog est ce que l’on peut appeler un blog « lifestyle ». Au début, c’est parce que j’y abordais des thématiques variées et différentes. Mais il a vraiment pris tout son sens depuis maintenant deux ans, lorsque j’ai ouvert les yeux sur la situation de notre planète. Depuis, j’ai décidé d’adopter un mode de vie cohérent et responsable mais aussi plus slow et c’est ce que je prône sur mon blog.

Quel chemin t’a menée à ce blog engagé ? Raconte-nous ton histoire 😉

J’ai créé l’Ananas blonde en janvier 2016. À cette époque, j’avais déjà construit une belle communauté sur Instagram. J’avais envie de partager plus et c’est ainsi que le blog est né. Je postais sous le nom de "lolinepomme" à l’époque sur Instagram, qui signifie Pauline en verlan. Je voulais un autre nom pour le blog mais je voulais garder un petit clin d’œil à ce pseudonyme. Pomme, Apple, Pineapple… ananas… oh mais oui je vais faire un jeu de mots : la nana blonde mais écrit comme un ananas.

À ses débuts, je parlais surtout de sport et de nutrition sur mon blog. C’était deux sujets qui me passionnaient. Je faisais 8 heures de sport par semaine à l’époque, notamment du running. Cela m’a beaucoup aidé à cette période de ma vie.

Puis j’ai évolué et mon site également. Lorsque j’ai pris conscience de ce que l’humain faisait à la planète, j’ai peu à peu changé mes habitudes : j’ai arrêté de manger de la chair animale, je me suis tournée vers des cosmétiques naturels et bio, j’ai diminué mes déchets, je suis sortie de la surconsommation… tout ceci je le partage sur mon blog.

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Lorsque je suis passée à la cosmétique bio et naturelle, j’étais tout d’abord un peu perdue. Comment faire la différence entre un produit "safe" et du greenwashing ? C’est à ce moment là que les labels comme Slow Cosmétique ou Cosmébio m’ont beaucoup aidée dans mes choix.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

Je me sens proche des valeurs de l’association Slow Cosmétique et de son engagement à aider le grand public à trouver des produits sains pour lui et la planète. J’aime beaucoup également l’idée de la plateforme collaborative Slow-cosmetique.com ou chaque marque labélisée Slow Cosmétique peut vendre en direct si elle le souhaite.

Je suis très fière d’être une ambassadrice Slow Cosmétique et de représenter ainsi le mouvement mais aussi toutes ces marques engagées pour l’humain et l’environnement.

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

J’aime quand les compositions sont minimalistes. Je fais aussi attention à l’origine des ingrédients et si le packaging est recyclable c’est un grand plus.

Entrons dans ta salle de bains… Quelle est ta routine Slow Cosmétique le matin ?

J’aime commencer ma journée en me passant un coton lavable imbibé d’eau florale sur le visage. J’utilise celle de géranium en ce moment qui est très apaisante. Je choisis ensuite une huile végétale en fonction des besoins de ma peau. Si je sens qu’elle a besoin d’être plus hydratée, je mélange mon huile à un peu de gel d’aloé vera ou j’utilise une crème.

Ton exemple a-t-il convaincu des proches d'utiliser des produits Slow ? Que réponds-tu à ceux qui trouvent tes habitudes/produits bizarres ?

Je n’ai jamais eu droit au mot "bizarre", la plupart du temps mes proches sont intrigués et quand ils voient que cela fonctionne, ils testent à leur tour. J’ai ainsi converti mon compagnon au savon saponifié à froid et au déodorant solide. Plusieurs de mes amies ont également testé des produits solides et des huiles végétales sur mes conseils.

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute une démarche de beauté Slow ?

Au début, on a tendance à remplacer un produit cosmétique conventionnel par le même en cosmétique bio. Le minimalisme se fait ensuite naturellement et en douceur. Je dirais donc d’y aller pas à pas, sans se brusquer. Si l’on n’est pas prêt à passer tout de suite à un shampoing solide c’est ok et ce n’est pas grave. On peut d’abord faire une transition avec un shampoing liquide à la composition propre.

Si tu étais un ingrédient typique de la Slow Cosmétique, lequel serais-tu et pourquoi ?

Je dirais une huile végétale car c’est vraiment un produit "couteau suisse" qui peut servir sur le visage, le corps, les cheveux…

Si tu étais un produit zéro déchet, lequel serais-tu ?

Un bon vieux savon de Marseille car pour moi, c’est vraiment le premier produit que l’on peut utiliser facilement pour remplacer les gels douches. Et puis, le savon de Marseille est d’abord né à Toulon alors forcément cela me parle.

Si tu étais une plante, laquelle serais-tu ?

De la menthe poivrée car je l’adore autant en infusion qu’en hydrolat ou encore en huile essentielle. En plus, plantez-en chez vous, vous en aurez partout. C’est une dure à cuire envahissante… un peu comme moi !

Quels sont tes 3 produits Slow préférés, et comment les utilises-tu au quotidien ?

3 seulement ? Alors j’adore :

  1. Les cotons démaquillants lavables Les Tendances d’Emma qui sont très résistants et restent doux malgré les lavages.
  2. L'élixir botanique numéro 4 « bonne mine » de So Bohème Cosmétiques qui, comme son nom l’indique, donne un très joli teint.
  3. Le shampoing solide Sweetie de Pachamamaï qui est parfait pour nourrir et hydrater mes cheveux longs. Nul besoin de masque hydratant après.

Merci !

Retrouvez ses posts sur son blog Lananasblonde.com et sur son compte Instagram @lananasblonde

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !