Le portrait Slow : Fanny du blog Les Petites Choses de Fanny

Femme, champs , nature

La beauté au naturel, c'est à la fois la passion et le métier de Fanny. Elle nous raconte son parcours et ses chouchous en mode Slow Cosmétique.

Regard pétillant, sourire aux lèvres, Fanny sait y faire pour disséminer de petits rayons de soleil autour d'elle. Et sa communauté grandissante ne s'y trompe pas : cette influenceuse beauté a vraiment un truc en plus qui fait toute la différence sur le web. Son secret ? Rester simple, bienveillante et pratique dans ses conseils, mais surtout fidèle à ses convictions écologiques et éthiques. Elle revient pour nous sur son parcours et ce qu'elle souhaite accomplir à travers son blog et son activité de conseillère en beauté naturelle.

Merci d'avoir accepté cette interview Slow Cosmétique ! Peux-tu décrire ton blog en quelques lignes ?

Merci à vous !

Lespetiteschosesdefanny.com est un blog sur lequel je partage, depuis 2013, mes conseils en beauté naturelle, bio et slow. Je m'inscris dans une démarche minimaliste en proposant des alternatives à la fois simples et efficaces.

Quel chemin t’a menée à ce blog engagé et à ton activité de conseillère en beauté naturelle ? Raconte-nous ton histoire 🙂

Tout a commencé avec l’envie de partager mes découvertes et connaissances sur le sujet ! Je travaillais dans l’industrie cosmétique à l’époque et m’étais orientée, quelques années auparavant, vers le naturel et le bio pour ma routine de soins personnelle. J’étais déjà familière avec les blogs, cette plateforme me plaisait et était idéale pour échanger avec mes lecteurs. C’est donc tout naturellement que je me suis mise à écrire des articles partageant, entre autres, mes conseils en beauté naturelle.

Par la suite, je suis partie voyager un an à l’autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande. Cette année m’a permis de mûrir ma réflexion autour de ce que je souhaitais proposer via mon blog. C’est ainsi que je me suis lancée à plein temps comme conseillère en beauté naturelle en ligne !

En plus du blog, j’ai ensuite écrit deux livres, La Petite Bible des Huiles Végétales et 50 Recettes de Beauté simples et naturelles, et ai créé une formation en ligne sur la beauté au naturel.

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Lors de la sortie du livre Adoptez la Slow Cosmétique de Julien Kaibeck. J’en avais entendu parler sur le web et l’ai reçu pour les fêtes de Noël cette année-là. Je me suis reconnue dans ce qu’il prône.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

La philosophie Slow Cosmétique est en phase totale avec ce que je partage et incarne depuis des années. Le retour à des soins de beauté vraiment naturels, respectueux de la santé et de la planète. Une routine beauté simplifiée, minimaliste, et réellement efficace.

De plus, la Slow Cosmétique soutient tout comme moi les artisans et marques engagés, éthiques.

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

Je regarde avant tout la composition du produit. J’ai une préférence pour les produits bruts, comme les huiles végétales ou les argiles, que j’utilise tels quels ou dans mes recettes de beauté naturelles. Ainsi que pour les produits aux compositions courtes, avec quelques ingrédients de qualité bien choisis.

Entrons dans ta salle de bains… Quelle est ta routine Slow Cosmétique le matin ?

Je commence toujours par observer ma peau. Si elle en a besoin, je la nettoie doucement avec un savon saponifié à froid surgras. Sinon je me contente de lui passer un peu d’eau fraîche.

Je vaporise ensuite quelques gouttes d’hydrolat ou de lotion.

J’applique enfin mon soin quotidien sur tout le visage et le cou, sans oublier le contour des yeux. Soit un fluide hydratant fait maison, composé d’aloe vera et d’huile végétale, soit une crème hydratante prête à l’emploi. J’aime alterner selon les moments de l’année et les besoins de ma peau.

Ton exemple a-t-il convaincu des proches d'utiliser des produits Slow ? Que réponds-tu à ceux qui trouvent tes habitudes/produits bizarres ?

Oui la plupart des personnes de mon entourage proche sont passés au naturel, certains plus rapidement que d’autres. Sans imposer quoi que ce soit. Force est de constater qu’il n’y a rien de mieux pour montrer l’exemple que d’incarner ses valeurs dans son mode de vie, tout simplement. Ensuite, chacun y est plus ou moins sensible, et fait ses propres choix.

Je suis peu confrontée à des personnes réfractaires ou moqueuses. Je pense que l’engouement autour du naturel et de l’écologie ces dernières années y est pour beaucoup. Je serais sûrement plus passée pour une extra-terrestre il y a 15 ans !

Mais si jamais on qualifie mes habitudes de « bizarres », alors j’explique simplement à la personne comment la peau ou les cheveux fonctionnent, et en quoi ces soins leur sont bénéfiques. C’est mon métier d’informer et de conseiller sur le sujet, et toujours un plaisir pour moi d’en discuter. J’ai suffisamment expérimenté et accumulé de connaissances sur le sujet pour être maintenant incollable 😉

Femme

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute une démarche de beauté Slow ?

D’apprendre à connaître sa peau et ses cheveux, pour répondre efficacement à leurs besoins. Car ce n’est pas parce qu’une personne utilisera un cosmétique slow et naturel qu’elle aura de beaux résultats ! L’adéquation produits-besoins est très importante. Tout comme la patience : il y a un temps de transition au départ quand on passe au naturel.

Si tu étais un ingrédient typique de la Slow Cosmétique, lequel serais-tu et pourquoi ?

Une huile végétale ! Je n’ai pas écrit tout un ouvrage à ce sujet pour rien 😊 J’aime les huiles végétales pour leur efficacité et leur polyvalence. Je m’en sers aussi bien pour me démaquiller que pour chouchouter ou traiter ma peau, embellir ou discipliner mes cheveux bouclés… J’en utilise même certaines en bain de bouche, dentifrice ou comme déodorant ! Un vrai produit multi-usage, idéal pour une routine beauté efficace, saine et minimaliste.

Si tu étais un produit zéro déchet, lequel serais-tu ?

Un savon à froid ! Je voue une véritable passion à ces petits pains solides.

Si tu étais une plante, laquelle serais-tu ?

Je pense de suite à l’aloe vera. Quelle merveille ! Cette plante m’étonnera toujours : la liste des vitamines, minéraux, enzymes et acides aminés qu’elle contient est immense, plus de 80 composants nutritionnels y ont été identifiés. Son gel est un trésor pour le soin de la peau et des cheveux. Un autre produit slow multi-usage indispensable à avoir dans sa salle de bain !

Quels sont tes 3 produits Slow préférés, et comment les utilises-tu au quotidien ?

Du rhassoul pour calmer mon cuir chevelu sensible. Je l’applique sur mes racines une fois par semaine, comme un masque. Il agit très efficacement, laissant le cuir chevelu sain, purifié et apaisé.

bicarbonate

Du bicarbonate de soude cosmétique comme déodorant ! Voilà plus de 5 ans que j’en applique sur mes aisselles quotidiennement, et il ne m’a jamais failli. Le meilleur déodorant naturel jamais testé ! Je l’intègre également dans ma recette de déodorant fait maison, hyper efficace.

Pour finir, j’adore le maquillage de la marque Lily Lolo. J’utilise notamment leur mascara naturel, leur correcteur anti-cernes et leur fond de teint minéral. Du maquillage naturel et vegan très qualitatif, qui apporte en plus un véritable soin à la peau ou aux cils.

Merci Fanny !

Retrouvez ses conseils sur son blog Lespetiteschosesdefanny.com

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !