Le portrait Slow : Jessy du Blog Bio

Un quotidien bio, sain et zéro déchet : c'est l'objectif de Jessy avec Le Blog Bio. Elle nous explique pourquoi elle aime partager ses astuces, recettes et conseils pour passer à l'action !

Du haut de sa trentaine, plutôt discrète et timide, Jessy porte un regard résolument optimiste sur le monde qui l'entoure. Une force non négligeable dans une époque où il est si facile de baisser les bras en se disant que de toute façon, on ne peut pas grand chose à notre petit niveau. Jessy partage au contraire avec conviction des astuces très pratiques pour que chacun puisse faire sa part. Portrait et coups de cœur de cette influenceuse investie !

Merci d'avoir accepté cette interview Slow Cosmétique ! Peux-tu décrire ton blog en quelques lignes ?

C’est moi qui vous remercie pour votre interview.

LeBlogBio.fr, c’est une mine d’astuces, d’idées, d’inspirations et de trouvailles autour du bien-être, de la beauté et du mieux-vivre en général.

En lisant mes articles, vous assimilez progressivement une somme de petites choses qui, additionnées les unes aux autres, rendent votre vie plus bio, plus économe, plus saine, le tout dans une démarche zéro déchet. C’est aussi l’occasion de partager de bons moments avec votre entourage.

Quel chemin t’a mené à ce blog engagé ? Raconte-nous ton histoire 😉

Les circonstances de la vie ont conduit la “consommatrice intensive” trentenaire que j’étais à repenser mon mode de vie au point d’adopter une vie pratiquement “zéro déchet” sans même savoir que cela existait comme expression. Je cherchais surtout à réduire le volume et donc le poids de mes sacs de course, de ne plus cumuler “au cas où” tout et n’importe quoi dans mes placards, de consommer le moins possible de produits industriels à usage unique au profit de produits naturels, made in France et idéalement “zéro déchet”.

Après de nombreuses découvertes et expériences, j’ai eu envie de les partager autour de moi. Un proche m’a suggéré de profiter de mon expérience comme webmaster et community manager pour lancer mon site. C’est ainsi qu’en 2017 est né LeBlogBio.fr.

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Avant le lancement de LeBlogBio.fr, j’avais découvert la mention Slow Cosmétique en cherchant des produits cosmétiques dépourvus d’ingrédients “troublants” et communément appelés “perturbateurs endocriniens" tels que l’EDTA (souvent présent dans les savons), le diethyl phtalate (dans les maquillages), le silicone (dans les cosmétiques et shampoings) ou encore le triclosan (dans les dentifrices).

Des blogueurs m’ont alors guidé vers Le Mag’ du site Slow-cosmetique.com et j’ai ensuite étudié les ingrédients de certaines des marques présentes sur le site avant de m’intéresser plus amplement à la Mention Slow Cosmétique.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

D’abord, la Slow Cosmétique soutient des artisans et des marques engagés, éthiques et locales, c’est une démarche avec laquelle je suis totalement en phase.

Ensuite, la Mention Slow Cosmétique sur les produits constitue pour moi un gage de qualité et de confiance. D’ailleurs, à un détail près, tous les produits dans ma salle de bain portent ce label et sont donc disponibles sur votre site. Aussi, je teste régulièrement de nouveaux produits pour LeBlogBio.fr, et jusqu’à maintenant, les produits estampillés Slow Cosmétique se sont avérés efficaces et sans effet secondaire chez moi.

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

Au tout début, je scrutais les compositions des produits principalement par habitude ou par curiosité. Désormais, je regarde d’abord l’origine géographique car je privilégie le made in France puis je me concentre sur les produits rechargeables s’ils ne sont pas totalement zéro déchet.

Entrons dans ta salle de bains… Quelle est ta routine Slow Cosmétique le matin ?

Chaque matin, c’est vraiment une routine Slow. Je me lave avec un savon saponifié à froid surgras, m’hydrate le visage avec une crème à base de beurre de karité puis je me maquille avec les cosmétiques Zao.

Sinon, mes fidèles compagnons solides sont mon déodorant Fresh Up, mon dentifrice Crystal et mon shampoing Douceur. Et depuis que j’utilise un savon surgras à base de calendula, je n’ai presque plus besoin de soins pour le corps.

Ton exemple a-t-il convaincu des proches d'utiliser des produits Slow ? Que réponds-tu à ceux qui trouvent tes habitudes/produits bizarres ?

Selon moi, les produits Slow « se vendent » d’eux-mêmes car toute leur magie consiste à proposer des solutions saines et efficaces.

Ensuite, je crois que le gain de place dans ma salle de bain promeut les produits pour moi. Avant, mes placards débordaient de crèmes, d’un nombre incroyable de déodorants plus ou moins efficaces et de je ne sais combien de gels douche et de shampoings. Aujourd’hui, je n’ai qu’un seul tiroir de produits Slow Cosmétique et ça n’empêche pas que les problèmes de peaux sont du passé et que mes cheveux sont en super forme !

Jusqu’à maintenant, je n’ai pas eu besoin de convaincre mes proches d’utiliser des produits Slow Cosmétique. La plupart d’entre eux, s’ils ne lisent pas mes articles, me demandent où je trouve mes produits et comment je les utilise. Je précise d’ailleurs que votre offre de parrainage est un bon coup de pouce pour changer ses habitudes cosmétiques.

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute une démarche écologique et/ou zéro déchet ?

Selon moi, le plus important est d’avancer progressivement. Si l’on change tout d’un coup, le bouleversement sera trop rude et la plupart des personnes reviendra à ses anciennes habitudes.

Aussi, selon les préférences et le budget de chacun, mieux vaut procéder par priorité. Par exemple, pourquoi ne pas commencer avec des lingettes démaquillantes lavables et un démaquillant solide ?  Ensuite place au savon surgras, puis au maquillage, au dentifrice et ainsi de suite...

Si tu étais un ingrédient typique de la Slow Cosmétique, lequel serais-tu et pourquoi ?

Je serais probablement une huile de carotte. J'aime beaucoup l'élasticité et l'effet bonne mine que cette huile matifiante offre à mon visage. Aussi, je l'utilise parfois comme masque sur mes pointes de cheveux. En plus, elle a peu d’odeur et elle pénètre assez rapidement ma peau sans laisser de film gras.

Si tu étais un produit zéro déchet, lequel serais-tu ?

J’hésite beaucoup entre le démaquillant solide et le shampoing solide ! L’un et l’autre se transportent facilement partout, prennent un minimum de place, sont bien plus efficaces et économiques que leurs cousins de la grande distribution.

Si tu étais une plante, laquelle serais-tu ?

La lavande, pour son parfum, sa beauté et tous ses bienfaits pour notre peau, notre organisme et notre bien-être. Votre article dans Le Mag’ résume parfaitement la magie de cette plante !

Quels sont tes 3 produits Slow préférés, et comment les utilises-tu au quotidien ?

Ma plus belle découverte fut les shampoings solides de Druydès. Ils ont révolutionné mes habitudes capillaires et mes cheveux ont rarement été aussi brillants et en forme. Avant cela, je me ruinais en shampoings onéreux et autres soins capillaires. Maintenant, je me lave les cheveux une fois par semaine et je n’ai presque plus besoin de soins. 

Mon autre coup de cœur est pour le démaquillant solide de Pachamamaï. A l’aide de mes lingettes lavables, ce drôle de « savon » jaune au doux parfum nettoie ma peau à merveille et retire même le maquillage le plus tenace en un clin d’œil.

Vient ensuite Zao. J’ai craqué pour leur mascara et leur eye-liner bio. Dans ma vie, j’ai essayé un nombre incalculable de mascaras et ceux de Zao sont de très loin mes préférés. En plus d’être bio et rechargeables, ils tiennent à merveille toute la journée ! J’envisage d’ailleurs de tester leurs autres produits. Affaire à suivre donc…

Merci Jessy !

Retrouvez ses posts pratiques et engagés sur LeBlogBio.fr

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !