Les Huiles de Beauté : bien ou pas ?

L'émission de télévision "La Quotidienne" sur France 5 consacre ce vendredi un dossier aux huiles de beauté. L'occasion pour nous de faire le tri entre les huiles de qualité Slow Cosmétique et les autres...

Image : France 5

Julien Kaibeck, le fondateur de la Slow Cosmétique, était l'invité de La Quotidienne sur France 5, émission diffusée ce vendredi 3 mars 2017. Quoi de plus normal quand on sait que Julien est un spécialiste des huiles végétales, et l'auteur du livre de référence "Les Huiles Végétales, c'est Malin" paru chez Leduc.s.

Voici ses réponses aux questions des journalistes, qui s'intéressaient aux huiles de beauté qui ont de plus en plus de succès en magasins...

Les huiles de beautéQuelle est la différence entre une huile et une crème ?

  • Différence de galénique/formule :
    Par définition une huile  est un produit 100% huileux / lipidique, sans eau. Une crème est l'émulsion entre des corps gras (dont des huiles) et des corps aqueux.
  • Différence d'action cosmétique :
    Une huile hydratante corps ou une huile hydratante visage est donc nutritive (elle pénètre l'épiderme en surface et améliore le ciment intercellulaire qui est lui aussi lipidique), et hydratante de façon indirecte (elle limite la perte naturelle en eau puisque le ciment intercellulaire de l'épiderme est de meilleure qualité). Une crème est hydratante avant tout (elle limite la perte en eau ET capte un peu d'humidité en surface), mais aussi protectrice (son léger effet filmogène limite les frottements ou agressions dues aux éléments).

Est-ce que certaines peaux sont plus réceptives à l’une ou à l’autre ?

Non. Ces produits s'adressent de toute façon plutôt aux peaux sèches, ou en manque d'hydratation.

Est-ce qu’une crème sera plus riche pour l’hiver par ex et l’huile plus agréable à appliquer en été ?

Non pas vraiment, tout dépend de la formulation et des ingrédients. On peut avoir une huile très riche (argan + germe de blé + ricin) ou une huile plus sèche et fine (noisette, noyau d'abricot, esters). On peut avoir une crème corps légère (beaucoup d'eau et d'aloe vera) ou une crème corps très riche (beaucoup de beurre de karité, de cire d'abeille, etc).

Quelles sont les différents types d’huiles qui existent sur le marché ? (huiles vierges, macéras, mélanges, etc.)

Pour résumer, on peut distinguer :

  • les huiles vierges (qui résultent de la simple pression d'un oléagineux, exemple huile d'argan vierge et bio),
  • les macérât huileux (qui résultent de l'infusion - macération d'une plante active comme le calendula ou le millepertuis dans de l'huile neutre (souvent tournesol ou olive)
  • les huiles "cosmétiques" à base de mélanges d'huiles. Attention, ces mélanges d'huiles ne sont pas toujours de simples mélanges des précédentes hélas : elles sont en grandes majorité des mélanges d'huiles estérifiées (=transformées par l'industrie pour les rendre plus pénétrantes, plus stables ou moins chères) ou même d'huiles non naturelles. La solution ? Lire la liste INCI du produit.

Quelle est la différence entre Les huiles de beautéune huile végétale et une huile minérale ?

  • Huile végétale = huile vierge ou macérât issu à 100% d'un oléagineux ou d'une plante (végétal)
  • Huile minérale = huile dérivée de pétrole, après transformation de celui-ci pour l'industrie

À NOTER : certaines "huiles" sont aussi des dérivés de matières plastiques, comme les silicones, les polymers, les vynils, qu'on peut avoir sous forme liquide dans certains cosmétiques comme les huiles de massage, les lubrifiants, etc...

Est-ce que les huiles mélangées type Nuxe, Caudalie, etc se valent toutes ? Est-ce qu’elle sont intéressantes pour la peau ?

Les huiles cosmétiques mélangées ne se valent pas toutes non. La plupart des best-sellers sont hélas truffées d'huiles estérifiées, des huiles d'origine naturelle (coco ou palme) mais qu'on a transformé au niveau des acides gras pour les rendre plus pénétrantes, plus stables et moins chères. Les huiles estérifiées sont hélas moins bienfaisantes pour la peau que la plupart des huiles végétales vierges puisqu'elles sont dépourvues de vitamines, de phytostérols (actifs végétaux) et d'acides gras essentiels fragiles (omegas 3, omegas 6).

SOLUTION : Lisez la liste INCI :

  • Une huile végétale est toujours désignée par son nom latin suivi de "seed oil" ou "extract".
    Exemples : argan = Argania Spinosa extract / sesame = Sesamum Indicum seed oil
  • Une huile estérifiée aura toujours un nom "compliqué" et souvent terminé par "ate".
    Exemples : coco caprylate caprate , Ethylhexyl hydroxystearate, ethylhexyl palmitate...

Ces huiles estérifiées ne sont pas dangereuses pour la santé ni l'environnement, mais le mouvement Slow Cosmétique rappelle qu'elles sont décevantes en terme d'action sur la peau et de noblesse de l'ingrédient.

Est-ce que les bienfaits des huiles sont les mêmes pour les huiles vierges et les mélanges ?

Tout dépend de la composition. Un mélange d'huiles vierges et bio est plus actif qu'un mélange d'huiles "mortes" dérivées de pétrole, ou estérifiées ou hydrogénées.
Exemple : l'huile de coco vierge a des vertus assainissantes incontestables grâce à la présence de l'acide laurique et des phytostérols présents dans l'huile tirée de la chair du coco. L'huile estérifiée de coco n'a que des propriétés émollientes.

CHOISISSEZ VOTRE HUILE VÉGÉTALE SLOW ICI

Quels sont les éventuels composants à surveiller ?

  • Les huiles décevantes et moins actives : huiles estérifiées (qui finissent souvent en -ate), et huiles hydrogénées (qui contiennent le mot "hydrogenated")
  • Les huiles minérales plus comédogènes que les huiles végétales : petrolatum, paraffinum, cera microcristallina
  • Les huiles "plastiques" réputées perturbateurs endocriniens : dimethicone surtout

Les huiles de beautéQue penses-tu des huiles corps et cheveux ?

Le mouvement Slow Cosmétique prône les huiles végétales vierge pour énormément de soins, dont ceux des corps et des cheveux. L'huile de nigelle, l'huile d'argan, sont des huiles merveilleuses pour la peau mais aussi pour des bains capillaires qui nourrissent et renforcent le cheveu.

Et des huiles lavantes ?

Une huile n'est jamais naturellement lavante. Une huile cosmétique lavante est en fait un cocktail de tensio-actifs qui ont rendu une huile capable de se transformer en soin légèrement moussant et laiteux qui lave. La Slow Cosmétique trouve cela tiré par les cheveux et inutile quand on sait qu'un bon savon à froid fabriqué à partir d'huile végétales vierges et surgras (à l'huile) sera plus naturel et tout aussi efficace.

Est-ce que les huiles pour le corps peuvent s’appliquer sur le visage ou est-ce que cela risque d’être trop gras pour la peau ?

Tout dépend de la formule. Si c'est une huile végétale vierge, oui dans l'écrasante majorité des cas. Si c'est par contre un mélange d'huiles, il faut faire attention à sa teneur en parfum ou en huiles essentielles qui peut être trop élevée pour le visage. Les artisans du réseau Slow Cosmétique proposent des huiles visage parfaitement adaptées à cette utilisation, il existe également de nombreuses huiles hydratantes corps pour vous chouchouter.

Beaucoup de sérums Slow Cosmétique sont riches en huiles végétales,
voyez-ici


Qu’est-ce qu’une huile « sèche » ? Et comment les fabricant arrivent-ils à ce résultat ? Est-ce aussi hydratant que les autres ?

C'est une huile qu'on a rendue plus pénétrante en modifiant le profil de ses acides gras. Elle est aussi "hydratante" que les autres, mais moins naturelle et dépourvue d'effets normalement attendus de certaines huiles : apaisant (amande douce), anti-inflammatoire (nigelle), protecteur (jojoba).

Est-ce que tu as des conseils d’application ? Le massage, c’est essentiel ?

Oui, le conseil c'est peu de produit + bien chauffer dans les mains pour favoriser la pénétration + masser doucement ou de façon tonique mais toujours assez longtemps. En Slow Cosmétique, une huile bien appliquée, en juste quantité, si elle est végétale et naturelle, ne graisse pas la peau et au contraire peut réguler la production de sébum.

Comment je choisis l’huile qui sera la plus adaptée à ma peau ?

Si on cherche un effet très nutritif et réparateur, il faut opter pour des huiles riches en omégas 3 ou en bons omégas 6 : rose musquée, cameline, bourrache, onagre.
Si on cherche un effet raffermissant ou tonique, il faut opter pour des huiles très riches en dérivés vitaminiques : argan, rose musquée / ou en acide palmitoléique très redensifiant : avocat et macadamia.
Si on cherche un effet "correcteur" sur peau grasse ou abîmée, il faut opter pour des huiles riches en composés aromatiques, selon les cas : nigelle, calophylle.

TROUVEZ VOTRE HUILE VÉGÉTALE ICI

Si j’ai des boutons, l’huile ça sera trop gras pour moi ?

Non pour autant que je  la choisisse non comédogène et au contraire régulatrice de la sécrétion sébacée : nigelle, jojoba, noisette et noyaux d'abricot sont conseillés. Coco, germe de blé, amande douce et rose musquée sont à éviter.

Plus d'infos sur la qualité des ingrédients cosmétiques sur le site de l'Association www.slow-cosmetique.org
Plus d'infos dans le livre de Julien Kaibeck "Les Huiles Végétales, c'est Malin" chez Leduc.s

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Une réflexion au sujet de « Les Huiles de Beauté : bien ou pas ? »

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander