Les huiles végétales, incontournables alliées en Slow Cosmétique

Les huiles végétales sont les stars de la Slow Cosmétique. Découvrez ces pépites et les bonnes raisons de les utiliser.

Utilisées depuis des millénaires par toutes les civilisations, les huiles végétales ont fait un grand retour sur le devant de la scène cosmétique ces dernières années, notamment grâce au mouvement Slow Cosmétique qui les utilise de multiples façons. Quels avantages à utiliser les huiles ? Quelles huiles pour quelles utilisations ? On fait le point sur ces pépites naturelles pleines de ressources.

Une huile végétale, qu'est-ce que c'est ?

On appelle couramment "huile végétale" tout corps gras extrait d’une plante dite oléagineuse, c’est-à-dire une plante dont les graines, noix ou fruits contiennent des lipides.

Lipides ? Acides gras ? kézaco ?

Les huiles végétales sont des lipides simples, c’est-à-dire des corps 100 % gras, composés d’atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène qui forment eux-mêmes des triglycérides (la source des fameux acides gras, saturés ou insaturés). À cela s’ajoutent des « insaponifiables » (matières qui ne saponifient pas lorsqu’une huile est soumise à la saponification) qui regroupent tantôt des vitamines, tantôt des stérols végétaux, des traces d’huile essentielle aromatique, ou tout cela à la fois.

Les huiles sont pratiquement toujours des mélanges variables de différents acides gras : saturés ou insaturés. Les fameux acides gras "essentiels" (oméga 3, 6 ou 9) appartiennent aux insaturés et ne sont pas synthétisés par le corps. Il faut donc en absorber une bonne quantité chaque jour pour préserver notre santé.

Il existe autant d’huiles végétales qu’il y a de fruits ou de graines oléagineux sur terre. Mais par extension, on appelle aussi "huile végétale" d’autres produits similaires et pourtant sensiblement différents : les "macérats" huileux et les "beurres" végétaux par exemple.

Qu'est-ce qu'un macérat ?

Lorsqu'on fait macérer des plantes médicinales dans une huile vierge, qui sert d’excipient, on obtient un "macérat". L'un des plus connus est l’huile de calendula, qui résulte de la macération des fleurs de souci dans une huile neutre (olive, sésame ou tournesol le plus souvent). On procède de même pour l’huile de millepertuis, de carotte, d’arnica ou encore de pâquerette (ou bellis).

Qu'est-ce qu'un beurre végétal ?

Les beurres végétaux sont obtenus de la même façon que les huiles végétales (par broyage puis pression des noix ou des amandons). Leur profil lipidique en fait toutefois des matières solides qu’on nomme "beurre" et non huile.

Les beurres végétaux les plus connus sont le beurre de cacao, le beurre de karité et le beurre de mangue. Tous les beurres végétaux sont solides à température ambiante mais se transforment en huile végétale lorsqu’on les chauffe. Appliqués sur la peau par frottement, ils fondent et pénètrent l’épiderme.

Les bienfaits des huiles végétales pour la beauté

Elles hydratent la peau

Eh oui ! Les huiles "hydratent" la peau au sens dermatologique du terme. En effet, en renforçant le ciment intercellulaire au niveau de l'épiderme, elles limitent la perte en eau à cet endroit et préviennent sa déshydratation. Le taux d'hydratation de la peau augmente donc bel et bien ! On ne peut pas vraiment apporter de l’eau à la peau de l’extérieur. La principale façon d’hydrater la peau est de boire, et de limiter la perte en eau en y appliquant un corps gras. Voir justement ici la routine slow pour bien hydrater la peau au quotidien.

Elles nourrissent et protègent la peau et les cheveux de l'intérieur et de l'extérieur

En massage, même si les huiles pénètrent la peau, elles laissent à tous les coups un léger film lipidique à la surface. Ce film adoucit et satine la peau mais la protège aussi contre le frottement et les irritations, les corps étrangers, l’eau calcaire, le vent ou le froid, et, pour certaines huiles végétales, contre une partie du rayonnement des UV.

Mais vous pouvez aussi profiter des bienfaits des huiles en les invitant dans votre alimentation. Elles apportent en effet à l’organisme de l’énergie, mais aussi des nutriments essentiels à l’organisme et des vitamines. Consommer des huiles végétales riches en acides gras insaturés, et surtout en oméga 3 et 6 dans de bonnes proportions, est une façon très saine de se nourrir. Découvrez et utilisez donc régulièrement des huiles différentes en cuisine : l’huile d'olive, de noix, de noix de pécan, de cameline, de macadamia, de noisette, de pépins de courge, de tournesol, de colza, etc.

Comment choisir une huile végétale de qualité ?

En Slow Cosmétique, on recommande de toujours choisir une huile végétale vierge de première pression à froid, c'est-à-dire non chauffée pendant son extraction, car cela préserve toutes ses vertus. Bien entendu, si elle est bio et achetée en direct du producteur, c'est encore mieux, et il y a du choix au sein du réseau d'artisans Slow Cosmétique !

Si vous choisissez un cosmétique plus élaboré (crème ou soin déjà mélangé) qui revendique des huiles végétales nobles sur son étiquette, veillez à ce que les huiles végétales en question apparaissent en haut de la liste d'ingrédients, et qu'elles ne soient pas raffinées (hydrogénées ou estérifiées). Leur nom doit simplement être un mot (souvent latin) suivi de "oil", et non pas être accompagné de "hydrogenated" ou "caprylate caprate" par exemple.

3 bonnes raisons de choisir les huiles végétales pour la beauté

  1. Les huiles végétales sont multi-usages : pour toute la famille et pour tous les gestes de beauté Slow, les huiles végétales font presque tout pour la beauté ! Sans aucun danger, on peut les utiliser dès la naissance et toute la vie, et la partager sans souci avec ses proches à la salle de bain (vive le minimalisme !).
  2. Il y a des huiles pour tous les budgets : même avec de petits moyens, vous pouvez trouver des huiles végétales d'excellente qualité, bio et en direct des producteurs au sein du réseau Slow Cosmétique. Et si vous pouvez vous permettre quelques folies, testez quelques huiles précieuses (figue de barbarie, argan...), plus rares à cause de leur faible rendement mais magnifiques !
  3. Les huiles sont personnalisables : avec quelques gouttes d'huile essentielle bien choisie, vous pouvez parfumer votre huile, booster son effet anti-âge, réparateur ou apaisant suivant vos besoins, un vrai couteau-suisse !

Les 3 meilleures astuces Slow avec les huiles végétales

Au sein de la communauté Slow Cosmétique, une fois qu'on a trouvé l'huile adaptée à son type de peau, les huiles végétales sont utilisées le plus souvent ainsi :

1) Démaquillage à l'huile

En fin de journée, pour démaquiller le visage même avec des produits waterproof, rien ne vaut l'huile végétale ! Imbibez une éponge ou une lingette démaquillante lavable avec un peu d’eau tiède puis avec quelques gouttes d’huile d’amande douce ou de noyaux d’abricot et passez délicatement sur le visage. Terminez le démaquillage en appliquant
un tonique ou une eau florale.

2) Hydratation matin et soir

Avec une bonne huile végétale adaptée à votre peau, et un massage soigné matin et soir, votre peau reste souple, tonique et équilibrée ! Pour le visage, versez 4 à 5 gouttes dans votre paume, chauffez entre vos mains puis massez au moins 3 minutes du haut vers le bas, et de l'intérieur vers l'extérieur du visage. Voyez aussi l'article complet ici sur l'hydratation quotidienne en mode Slow Cosmétique.

3) Bain d'huile pour les cheveux

Un bain d'huile hebdomadaire permet de réparer les cheveux en douceur en 1 mois environ. Peignez-les pour cela avec les doigts enduits d'une huile adaptée à vos cheveux en partant des racines jusqu'aux pointes. Laissez reposer quelques heures puis faites votre shampoing slow. Voyez les gestes en détail et les bons conseils pour le bain d'huile ici.

À lire aussi pour approfondir le sujet :

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !