Stop aux microbilles de plastique en cosmétique

  2

L'Association Slow Cosmétique lutte contre les plastiques en cosmétique depuis 2012. Elle se félicite de la fin des microbilles de plastique et des bâtonnets type coton-tiges.

Que sont les microbilles de plastique ?

Ce sont de toutes petites sphères de plastique dont la taille est toujours inférieure à 5mm, et le plus souvent hélas bien moindre (0,15 à 0,55mm), assimilables à des particules de plastique. On les trouve comme agents exfoliants dans les gels douche, les dentifrices et les gommage. Le problème ? Après le rinçage, elles se répandent dans l'environnement et passent à travers les stations d'épuration. Elles polluent gravement les milieux marins, les rivières... Certains animaux marins les confondent avec de la nourriture !
Les microbilles de plastique dans les cosmétiques sont des polymères non-biodégradables qui peuvent prendre des centaines d'années à se décomposer par voies oxydatives ou par photodégradation. Elles sont faites pour durer, hélas !

microbilles

Que dit la loi ?

Les USA ont voté en 2015 une interdiction des microbilles de plastique à l'horizon 2017. La France a suivi lorsque le parlement a validé le texte de loi Biodiversité le 20 juillet 2016. Ce texte prévoit l’interdiction des micro-billes de polyéthylène dans plusieurs produits d’hygiène et de beauté (gommages, shampoings, gels douche, dentifrices) à l'horizon 2018. Les bâtonnets de type Coton-tige en plastique sont concernés aussi et disparaîtront normalement en 2020. C'est une belle victoire pour toutes les ONG environnementales, dont l'Association Slow Cosmétique.

Voyez l'interview de Constance Sycinski, coordinatrice de l'Association Slow Cosmétique,
qui insiste sur le fait que des alternatives positives existent :

Quelles alternatives Slow Cosmétique aux microbilles ?

  • pour les dentifrices : la Slow Cosmétique recommande l'argile blanche, le bicarbonate de soude ou le carbonate de calcium, des exfoliants plus doux et biodégradables
    Voyez les dentifrices lauréats de la Mention Slow Cosmétique ici
  • pour les gommages : le sucre fin est idéal pour la peau du visage, tout comme le bicarbonate de soude alimentaire très fin. Citons aussi que le marc de café pour le corps.
    Voyez les gommages visages lauréats de la Mention Slow Cosmétique ici
    Voyez les exfoliants corps lauréats de la Mention Slow Cosmétique ici
  • pour les bâtonnets type Coton-tiges, pensez aux oriculis

 

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Une réflexion au sujet de « Stop aux microbilles de plastique en cosmétique »

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander