Le Portrait Chinois Slow de : Aromalin

Sandrine est fan d'aromathérapie et de Slow Cosmétique. Son blog Aromalin a rendu les huiles essentielles plus accessibles et pratiques. Interview.

Merci Sandrine d'avoir accepté cette interview Slow Cosmétique !
Peux-tu décrire ton blog en quelques lignes ?

Pour le résumer en quelques mots, j’ai voulu que mon blog soit un guide pour savoir soigner les petits bobos du quotidien et prendre soin de soi, naturellement grâce aux merveilleuses vertus des huiles essentielles.

On y trouve de nombreuses recettes allant de la plus simple à la plus complexe. Les sujets abordés sont principalement la santé et le bien-être, mais aussi les cosmétiques naturels et le ménage.

Quel chemin t’a menée à ce blog engagé ? Raconte-nous ton histoire 😉

Je suis d’une nature à être attirée par tout ce qui est naturel. Souffrant du rhume des foins, je dois prendre des médicaments et des sprays nasaux pour soulager les symptômes de mes allergies. Mais j’en avais vraiment marre de tous ces médicaments (et de leurs effets secondaires) alors je me suis mise à chercher une solution naturelle. Et c’est là que j’ai vraiment découvert les huiles essentielles !

À partir de là, j’ai commencé à soulager mon allergie avec les huiles essentielles et j’étais vraiment stupéfaite et étonnée de leur efficacité.

Du coup, j’ai voulu aller plus loin et essayer de remplacer les médicaments par les huiles essentielles pour soigner les petits bobos tels que le rhume, le mal de gorge, une petite plaie … Et je voyais que ça fonctionnait à chaque fois. Mes proches disaient même que j’étais une sorcière et que j’allais m’empoisonner avec ces liquides bizarres qui sentent super fort. Et c’est comme ça que je me suis intéressée aux huiles essentielles et que j’ai commencé mon apprentissage avec des livres.

A cette époque (même si ce n’est pas si loin que ça), il était difficile de trouver des informations pratiques pour utiliser les huiles essentielles correctement et facilement. C’est alors que j’ai eu l’idée de créer mon blog Aromalin en 2012 pour partager ma passion et en faire profiter un maximum de personnes de leurs bienfaits.

Je l’ai conçu exactement comme j’aurais voulu trouver les informations pour savoir utiliser les huiles essentielles correctement. C’est-à-dire, être précise dans les recettes afin que ce soit facilement réalisable chez soi.

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Oulala, difficile de m'en souvenir ! Il faut dire que ça fait un moment maintenant que je connais la Slow Cosmétique.

Je pense que c’est grâce au blog de Julien Kaibeck, lessentieldejulien.com qui m'a inspirée au départ. J’imagine qu’un jour il a dû en parler. Je suivais son blog avant même d’avoir créé le mien et j’ai d’ailleurs appris énormément de choses grâce à lui, dont les cosmétiques réalisés avec 100% d’ingrédients naturels et sans trucs cracra beurk. En tout cas, le concept de la Slow Cosmétique m’a tout de suite séduite.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

Ce qui me plaît dans la démarche Slow Cosmétique, c’est qu’elle ne s’arrête pas à proposer des cosmétiques naturels. Elle va beaucoup plus loin. Ce que j’adore, c’est que les cosmétiques slow sont fabriqués dans le respect de la nature et des employés. Point aussi hyper important, c’est que ces cosmétiques (et les ingrédients) ne sont pas testés sur les animaux. La transparence sur les ingrédients et la fabrication est totale et on ne se fait pas avoir par le marketing. Rien n'est faux sur les étiquettes, ou du moins fait pour nous tromper. D’ailleurs, je me disais en moi-même que ce serait génial de trouver facilement des cosmétiques naturels et honnêtes sur un site Internet. Et la Slow Cosmétique l’a fait ! Et être ambassadrice Slow Cosmétique est pour moi une grande fierté car leur démarche colle parfaitement avec mes valeurs.

As-tu choisi la Slow Cosmétique pour des produits de beauté du quotidien ? Pourquoi ?

Oui bien sûr, et je les utilise tous les jours. Toute la famille les utilise d’ailleurs. Pourquoi ? Parce que j’ai confiance en la Slow Cosmétique. Je sais que les produits proposés sont de grande qualité et correspondent à 100% à mes valeurs que j’ai citées plus haut. C'est très important pour moi. Je refuse d’utiliser dans mes cosmétiques des ingrédients mauvais pour ma peau ou pour l’environnement, que ce soit pour moi ou pour mes enfants.

Ton exemple a-t-il convaincu des proches d'utiliser des produits Slow ? Si oui, de quelle façon ?

Malheureusement, seul mon compagnon est convaincu et utilise comme moi les cosmétiques naturels. Pour les autres, ils n’aiment pas trop le changement dans leurs cosmétiques et ont leur chouchou même s’ils savent maintenant que ce n’est pas forcément ce qu’il y a de plus sain pour eux. On va dire que le marketing de ces marques de supermarché fait bien son travail. Du coup, ce n’est pas simple de leur faire changer leurs habitudes, même s’ils sont convaincus que les produits de la Slow Cosmétique sont mieux pour leur peau.

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute dans cette démarche ?

Le conseil que je donne est très simple : aller sur le site slow-cosmetique.com. Car, au moins, on est sûr d’acheter un cosmétique naturel et respectueux de notre peau, sans se faire avoir par le marketing. Et comme il y a maintenant énormément de produits, on est sûr de trouver ce dont on a besoin.

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

Quand je suis intéressée par l’achat d’un produit Slow Cosmétique, je regarde la liste des ingrédients. Si les ingrédients me conviennent, alors je l’achète. Il faut dire que pendant 2-3 ans, je faisais moi-même tous mes cosmétiques maison. Puis, je suis devenue maman et j’ai presque arrêté par manque de temps. Mais grâce à cette expérience, j’ai appris à choisir les bons ingrédients et à connaître l’utilité de chacun d’eux. Du coup j’achète toujours un produit Slow Cosmétique qui se rapproche de ce que j’aurais pu faire moi-même.

Si tu étais un ingrédient typique de la Slow Cosmétique, lequel serais-tu et pourquoi ?

Dur dur comme question car il y en a plusieurs ! J'aime l'huile de jojoba, les huiles essentielles en général, mais je pense que ce serait le beurre de karité. J’en ai tout le temps à la maison. Il me sert pour réaliser mon baume à lèvres. Pour les crevasses sur mes mains en hiver quand elles sont très sèches. Sur toutes sortes d’irritations pour toute la famille, dont mon fils et aussi mon bébé (notamment pour ses fesses quand elles deviennent rouges). J’oublie sûrement des utilisations mais j’emploie cet ingrédient au quotidien.

Quels sont tes 3 produits Slow préférés, et comment les utilises-tu au quotidien ?

J’utilise principalement des ingrédients Slow mais j’ai quand même quelques cosmétiques fétiches, comme le beurre de karité, le dentifrice solide et ces 3 coups de cœur :

Le shampoing solide pour cheveux secs de Lamazuna. Il nettoie très bien mes cheveux, je n’ai absolument pas de pellicule comme ça pouvait être le cas avec d’autres shampoing. J’en suis vraiment ravie et l’utilise depuis quelques années maintenant.

Le savon à froid surgras karité, huile d’olive et coco vierge de Karethic. J’ai la peau sèche et ce savon est parfaitement adapté pour ma peau. Je le recommande vivement. Pour en avoir testé plusieurs, c’est celui que je préfère.

La crème pour les mains Gant de velours de Seconde Nature. J’adore cette crème, c’est mon coup de cœur pour mes mains souvent sèches. Elle est très nourrissante et protège la peau de mes mains. Elle est même très efficace en hiver et cela m’évite bien des crevasses.

Retrouvez le blog Aromalin qui regorge de bons plans et de conseils en cliquant ici

À propos de l’auteur

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander