Le Portrait de Pomme Seiler de "3 minutes pour ma pomme"

Maquilleuse professionnelle, Pomme côtoie des stars. Mais sa passion, c'est d'expliquer au plus grand nombre les bons gestes santé et beauté en mode Slow Cosmétique.

On pourrait croire que maquillage professionnel et Slow Cosmétique ne font pas bon ménage. Et pourtant ! Les pro du make-up sont de plus en plus nombreuses à préférer des alternatives naturelles. Exemple avec Pomme Seiler, ambassadrice Slow Cosmétique.

Merci d'avoir accepté cette interview Slow Cosmétique ! Peux-tu décrire ta chaîne Youtube en quelques lignes ?

Oui avec plaisir ! Ma chaîne "3 minutes pour ma Pomme", c’est une chaîne d’experte beauté au naturel, avec mes partages de conseils exclusifs pour une beauté intelligente. Ce sont de courtes vidéos pop et ciblées. Tout ça sur des bases d’informations biologiques et pratiques, accompagnées par des exercices, des rituels de salle de bain et mes "step by step", pour un max de pédagogie.

Mon objectif : amener les consommateurs, grâce à leurs nouvelles connaissances, à un usage et une consommation plus éthique de l'hygiène et de la beauté. Devenir autonome, loin des diktats du marketing.

Quel chemin t’a menée à cette chaîne Youtube engagée ? Raconte-nous ton histoire

Je suis maquilleuse professionnelle depuis 10 ans, née pour ce métier, j’ai toujours voulu faire ça dès l’âge de 12-13 ans. C’est une vraie chance de savoir ce que l’on veut faire, avoir une vocation…

Backstage Show JP Gaultier
Backstage Show JP Gaultier

Plus tard, j'ai étudié la cosmétique, la biologie du corps humain, et tout particulièrement celle de la peau. Mes 2 années à l’étranger et mes multiples voyages à travers le monde m’ont fait découvrir les us et coutumes esthétiques des différents continents. Ils enrichissent ma vision et mon travail.

Durant ma carrière, j’ai travaillé dans les domaines de la photo, la mode, la publicité, etc. Maintenant, je m’occupe principalement d’artistes comme Louise Bourgoin, Louane, Camélia Jordana, Xavier Dolan et bien d'autres….

Depuis que j’exerce mon métier, je débute toujours ma séance de maquillage par un rapide massage relaxant du visage et des trapèzes. (D’ailleurs, ça fait quelques mois que j’utilise le soin visage hydratant Glow up de Oolution qui s’adapte quasiment à tous les styles de peau, il fait une super base de maquillage !)

Il y a 2 ans, j’ai ressenti le besoin de m’adresser au grand public. J'ai eu envie d’aller plus loin dans le partage de mes expertises, de ma vision de la beauté et du bien-être. Alors début février 2018, j’ai créé ma chaîne "3 minutes pour ma Pomme". En tant que citoyenne et experte de la beauté, je pense que c'est en partie sur ce sujet que je peux agir et participer au changement au niveau du grand public. Mais j'espère bien pouvoir agir à plus grand spectre !

Comment as-tu découvert la Slow Cosmétique ?

Justement, j’en parle dans mes prochaines vidéos dédiées au « Teint » ! En fait, j’ai découvert le mouvement Slow Cosmétique par le livre « Adoptez la Slow Cosmétique » de Julien Kaibeck. Je l’ai lu dès sa sortie il y a déjà 7 ans. Il m’a vraiment aidée à ouvrir les yeux sur le monde des cosmétiques.

Qu'est ce qui te plaît dans la démarche Slow Cosmétique ? Pourquoi es-tu “Ambassadrice Slow Cosmétique” ?

Ce que j’aime tout particulièrement dans la démarche Slow Cosmétique, c’est qu’elle permet au plus grand nombre de se rendre compte en réalité du peu de choses dont la peau et l’hygiène ont besoin.

©Sarah Aubel 

De bonnes huiles végétales, des huiles essentielles, des eaux florales, de l’argile, de l’aloe vera, des savons surgras saponifiés à froid… en gros, au niveau des indispensables, c’est à peu près tout.

J’aime aussi rester dans le cadre associatif, où le moteur n’est pas financier, mais éducatif et propose des solutions pour rassembler de petits et moyens producteurs qui répondent à la Charte Slow Cosmétique que je trouve très bien pensée.

Tiens, parlons-en de la Charte, j’aime que la Mention Slow Cosmétique récompense l’intégralité de la démarche des marques, pour un bon équilibre entre une liste d’ingrédients clean, le respect des humains, des animaux, les besoins réels pour la peau et des prix justes sur le marché (histoire que tout le monde s’y retrouve…).

Qu'est-ce qui compte le plus pour toi quand tu achètes un produit Slow Cosmétique ?

En premier, c’est de savoir que ça ne va pas aller dans les poches des gros groupes, même ceux qui font du « green ». Que la qualité des produits et des modes de productions ont été vérifiées par l'Association Slow Cosmétique et ses bénévoles. Je sais aussi que Julien Kaibeck se déplace souvent chez les producteurs. Je lui fais donc confiance.

La Mention Slow Cosmétique ce n’est pas un logo impersonnel, c’est une personne et une petite équipe bénévole derrière, et ça, ça me plait beaucoup !

Entrons dans ta salle de bain… Quelle est ta routine Slow Cosmétique le matin ?

Je vous livre tout dans mes prochaines vidéos, ma routine soin Slow matin et soir 😉 Vu qu’on est entre nous, je vais vous partager mon intimité du matin.

D'abord je nettoie mes yeux, ensuite je vaporise mon visage avec 3 spray d’eau florale (je varie les plaisirs suivant la saison et l’état de ma peau) et j’applique de l’huile de jojoba sur mon visage encore humide en le massant bien.

Après : recourbe cils, anticernes, poudre de soleil, blush, fixateur sourcil et beurre de karité sur mes lèvres. Voilà je suis prête ! Ah non, déo aussi, ça m’arrive de l’oublier et je regrette quand c’est le cas ^^

Une maquilleuse pro qui travaille avec du make-up naturel pour la TV et le showbiz, ce n’est pas courant, parles-tu de tes convictions quand tu travailles ? La pression du conventionnel est-elle forte en coulisses ?

©Sarah Aubel 

Oui, en effet, ce n’est pas évident de prendre uniquement du maquillage bio suivant mes jobs. Par exemple, sur un shooting photos, tout ce qui est poudre minérale est compliqué à utiliser car la poudre minérale renvoie les rayons du soleil. Du coup, si on utilise des flash, les zones où on a mis de la poudre minérale apparaissent blanchies.

Heureusement, on peut utiliser le minéral pour d’autres situations, comme pour les tournages. Et pour plein d’autres raisons, les produits conventionnels sont plus adaptés au milieu de la photo, de la TV, du showbiz comme vous dites ^^.

Mais tout ça, ce n’est pas la vraie vie ! Et c’est exactement le discours que je tiens à mes mannequins ou artistes qui ne cherchent qu’une chose : trouver des produits doux, naturels, qui respectent leur peau, qu'ils puissent utiliser dans leur quotidien et donner du répit à leur peau avec tous les produits chimiques qu’ils subissent dans le cadre de leur travail.

Mon avis c’est que tous les produits de maquillage conventionnels, remplis de composants irritants et allergisants peuvent à la limite avoir leur place pour du Show, du spectacle, du shooting, de la TV mais pas dans du quotidien.

Aujourd'hui, pour nous, il existe de supers textures en maquillage bio à utiliser pour la vie de tous les jours. Si vous voulez une belle peau, il faut arrêter de se mettre du chimique dessus…

Quel est le conseil le plus important que tu donnes à quelqu’un qui débute une démarche de beauté Slow pour son maquillage ? Par quel produit commencer et comment bien le manier ?

J’ai envie de dire que ça s’appréhende de la même façon que le maquillage conventionnel, et il y a aussi des produits plus ou moins bien. C’est surtout les techniques d’applications qui sont importantes au-delà du produit en lui-même.

Je lui conseillerais donc d’aller voir certaines chaînes ou blogs de beauté bio comme Easy blush, Eppc, Take it green, Sirène bio, Shaker maker… Ça permet d’avoir leurs avis pertinents sur les différents produits.

Puis par quels produits commencer ? Déjà, comme marque de maquillage bio, j’aime vraiment la quasi-totalité des produits Boho Green et pour bien les manier vous pouvez justement venir sur ma chaîne « 3 minutes pour ma pomme » !

Selon toi, quel produit make-up Slow Cosmétique est le plus facile à apprivoiser pour une néophyte ?

Clairement, le rouge à lèvres, le gloss, il y a de superbes textures, avec de très bonnes tenues et de belles teintes. Il faut savoir que votre rouge à lèvres, vous le mangez, donc si c’est bio et sans cochonneries, c’est quand même vachement mieux pour vous !

Y a-t-il des jours où tu ne te maquilles pas du tout ?

Absolument, je dirais même qu’il y a plus de jours sans ! Par contre, quand je travaille, je me maquille systématiquement, mais ça se résume à très peu de maquillage. Ce qui change tout pour moi, c’est l’anticerne, puis un coup de recourbe cils.

Le recourbe cils, c’est un must have slow justement ! Pas besoin de mascara, pas de produit qui coule sous les yeux du coup et pas besoin de démaquillant… D’ailleurs, je vous ai fait toute une vidéo pour bien savoir l’utiliser que vous pouvez retrouver dans ma playlist cils.

Quels sont tes 3 produits Slow préférés, et comment les utilises-tu au quotidien ?

Comme je vous le disais, je suis une inconditionnelle de l’anticerne et des produits simples donc voilà mes chouchous :

Correcteur de teint bio

Le correcteur n°7 et N°4 de chez Boho green. Je mets d’abord le n°7 qui est orangé pour neutraliser le bleu de mes cernes puis le n°4 en correcteur teint.

Carres demaquillants lavables en eucalyptus

Les carrés de coton des tendances d’Emma (ceux qui sont fait en Eucalyptus), ils sont ultra-doux et hyper pratiques, et je les utilise dans ma mallette pro.

Huile de jojoba

Et pour finir l’huile de jojoba Bioflore qui a pour moi un excellent rapport qualité/prix.

Retrouvez ses vidéos pratiques et vitaminées sur sa chaîne Youtube
3 minutes pour ma pomme

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander