Pourquoi méditer ?

Tout le monde parle de la méditation. Mais pourquoi méditer et comment peut-elle nous aider à nous sentir mieux dans notre peau ?

Qu'est-ce que la méditation ?

La méditation, c'est simplement être, ici et maintenant. C'est un moment consacré au bien-être de l'esprit et du corps. Avec la méditation, vous observez vos pensées sans les juger, et vous vous détachez du flux de la pensée : c’est ainsi que vous essayez d’atteindre un état de bien-être complet.

La méditation consiste à observer attentivement vos expériences dans l'instant, sans vous juger pour ces expériences et les réactions qu'elles déclenchent. C’est une compétence que l'on peut utiliser de manière très polyvalente (pour lutter contre la douleur, pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête, etc). Certains scientifiques préfèrent éviter le terme de "méditation", en raison d'une légère connotation spirituelle, et préfèrent alors parler d’activités de pleine conscience ou d’attention.

La méditation est en adéquation avec la Slow life, la Slow Cosmétique et la volonté d'une vie plus en phase avec la nature, car elle nous permet de nous sentir "connecté(e)s" au monde et à nous-même.

Les différents types de méditation

Il existe un très grand nombre de façons de méditer et toutes sortes de raisons de commencer : par exemple, vous détendre, prendre du temps pour vous-même, faire face aux émotions (en particulier les négatives)…

La méditation est en réalité une recherche individuelle : ce qui fonctionne pour l'un n'ira peut-être pas trop pour l'autre. Il est important d'être votre propre enseignant, en testant plusieurs pratiques et en les répétant. Le Bouddha lui même a exercé sa propre "recherche". Donc, aucune forme de méditation n'est la seule bonne. Voici plusieurs techniques...

  • La Méditation par mantras
    C'est la répétition de sons ou de prières, de phrases dites "mantras". Les exemples sont la méditation transcendantale, la répétition de mantras tels que "Aum" dans les traditions indiennes et aussi beaucoup d'exercices religieux qui répètent des prières. Cette forme de méditation consiste principalement à amener l'esprit dans un état agréable et calme. La répétition des sons concentre votre esprit et la vibration peut avoir un effet calmant. Certaines études montrent que l'harmonisation des ondes cérébrales est active dans la méditation mantra. Cette façon de faire s'accompagne donc souvent d'un certain plaisir qui peut remplir tout le corps et l'esprit.
  • La Méditation dynamique
    L'entraînement mental dans les anciennes traditions asiatiques inclut souvent l'exercice physique. Les danses africaines ou chamaniques à l'aide de tambours, dans lesquelles les gens entrent en transe à cause du rythme, sont des exemples de méditation dynamique. Au cours d'une méditation dynamique, vous sautez, dansez, babillez ou riez consciemment. De nombreux blocages mentaux sont stockés dans notre corps et une méditation dynamique peut conduire à la décharge.
  • La Méditation de contemplation ou de concentration
    C'est l'image type qui nous vient à l'esprit quand on pense à la méditation. Cette méthodologie bien connue vient du bouddhisme tibétain. Dans cette forme de méditation, on s'installe confortablement mais pas trop. On laisse aller son esprit (sans dormir), tout en apprenant à ne pas laisser l'esprit se troubler. On dirige nos pensées avec une attention particulière sur la profondeur des choses, la créativité, et on vise une connaissance intuitive supérieure.
    Une variation est la méditation de concentration. Il s'agit de garder le focus sur un sujet, sans surveillance et aussi longtemps que possible. Cela peut être le souffle, la respiration du nez, le vent, mais aussi l'amour, Dieu, une image du Bouddha. On peut aussi visualiser (un lotus, un concept) et ainsi, à partir d’une nouvelle vision, on peut regarder le monde et soi-même différemment.
  • Le Yoga
    Le yoga n'est pas la méditation, mais certaines formes de yoga ont un caractère méditatif. Dans le Yin Yoga, par exemple, un état d'esprit calme est au coeur d'un mouvement physique. Dans le yoga, on parle toujours d'attention. De nombreux problèmes semblent être causés par un contact insuffisant avec le corps. Le yoga est un bon moyen d'entrer dans un flux agréable de corps et d'esprit, afin que les tensions puissent se dissoudre. Pour les personnes qui ont des difficultés avec la méditation silencieuse, le yoga peut être une entrée facile dans la méditation. L'esprit devient souvent plus calme et plus concentré grâce au yoga.

Les bienfaits de la médiation

La méditation a beaucoup d'effets positifs sur la santé mentale et physique. Il serait très long de les citer tous ici, mais en voici quelques-uns :

  • Apaise la douleur : il a été prouvé que la pratique de la méditation aide les gens à vivre avec une douleur chronique. En fait, la méditation réduit la réponse de l'organisme à la douleur, par le détachement relatif qu'elle permet. Cette méditation dite "thérapeutique" peut être pratiquée à l'hôpital, et est souvent accompagnée (par un guide audio par exemple).
  • Améliore nos relations : un certain nombre d’études montrent que la pleine conscience stimule les relations amoureuses. Les personnes qui apprenaient à méditer et à pratiquer régulièrement étaient plus satisfaites de leur relation, se sentaient plus liées avec leur partenaire et trouvaient plus facile d'accepter les imperfections de leur partenaire et les hauts et les bas de la relation. Les scientifiques concluent que c'est la capacité accrue de se regarder soi-même et de regarder l'autre avec douceur et compassion qui explique cela.
  • Lutte contre la dépression, le stress et l'anxiété : de nombreuses études ont été menées à ce sujet, et les conclusions principales ont été validée. L'entraînement à la méditation et les exercices d'attention (pleine conscience) entraînent une diminution modérée du stress, de la dépression et de l'anxiété. Les effets semblent être positifs même sur le long terme : une personne peut apprendre à surmonter ses inquiétudes grâce à la méditation, et même si un être cher décède par la suite, la personne pourra mieux gérer ce choc émotionnel.
  • Réduit les problèmes de comportement et l'hyperactivité : les enfants et les jeunes ayant des problèmes de comportement apprennent à se poser une question pendant la méditation : que se passe-t-il dans mon corps ? Ainsi, par exemple, quand ils sentent la colère monter, ils ont les joues chaudes, un estomac tendu, des battements de cœur rapides. Le fait de pouvoir identifier ces manifestations leur permet de se recentrer et d'éviter par exemple des crises dans la classe ou de donner un coup de pied à un abri de bus. L’entraînement à la pleine conscience chez les 11 à 18 ans ayant des problèmes de comportement entraîne moins d’agressivité, de vols, de bagarres, de fugues et d’autres comportements problématiques.
  • Rajeunit et lutte contre le vieillissement : des études scientifiques prouvent que la méditation entraîne une meilleure circulation du sang dans le cerveau, ce qui aide à détendre les muscles et à diminuer les hormones du stress. Ce repos conduit à un rajeunissement global de l'esprit et du corps, et à un vieillissement plus harmonieux. Les effets de la fatigue, du stress et de la tension sont moins perçus par les sujets étudiés.

Comment méditer au quotidien ?

C'est une question d'exercice, et tout le monde peut s'y mettre ! Vous n'avez besoin de rien du tout, seulement d'un moment pour vous.

On peut méditer n’importe où : sur une chaise, dans un train, même debout ou à pied. Avec les yeux ouverts ou fermés. Vous méditez avec votre esprit.

Evidemment, au début, mieux vaut s'exercer. Voici trois conseils pratiques :

  • Asseyez-vous confortablement et détendez-vous, mais pas trop. Votre position ne doit pas être trop tendue, mais pas trop lâche.
  • Les yeux fermés ou juste légèrement ouverts, commencez par respirer profondément et lentement plusieurs fois. De cette façon, vous vous relaxez naturellement plus profondément. Votre attention reste claire et alerte.
  • Concentrez votre attention sur le rythme naturel de votre respiration. Si une pensée vous distrait, laissez-la passer, et ramenez votre attention sur votre respiration, ici et maintenant. Concentrez-vous sur l'air qui entre par le nez, et en ressort.

Astuce débutants : Méditez tous les matins au réveil, puis régulièrement pendant la journée pendant une minute. De cette façon, vous apprendrez à vous connaître et à mieux vous gérer. Votre propre esprit est la source ultime du bonheur, sachez-le !

Astuce aromatique : Vous pouvez favoriser la méditation en créant une "ambiance" propice à l'exercice. Pour cela, vous diffuserez par exemple un mélange d'huiles essentielles dans un diffuseur aromatique. On diffuse volontiers de la bergamote, de l'épinette noire, des mélanges à base d'encens ou de de bois de Hô, car ces essences favorisent la méditation, la relaxation.

Astuce énergétique : On peut aussi utiliser des mélanges d'huiles essentielles à mettre sur la peau à hauteur des chakras pour faciliter la méditation ou la rendre plus profonde. Dans ce cas-là par exemple, on peut masser quelques gouttes d'un roll-on anti-stress ou d'un roll-on méditation sur les poignets, et les respirer en début d'exercice. On peut aussi masser 1 goutte d'un mélange sur le chakra du front ou du haut de la tête.

Voici une sélection de produits idéaux pour la méditation et la vie zen :

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander