Quelle huile végétale choisir pour ma peau ?

La Slow Cosmétique valorise les huiles végétales dans la routine de beauté, mais comment bien la choisir en fonction du type de peau ?

La Slow Cosmétique milite depuis 2012 pour des matières plus nobles dans nos cosmétiques. Les huiles végétales y ont ainsi une très belle place, à condition d'être de qualité (vierges, première pression à froid et de préférence bio, en direct du producteur) et bien choisies.

Les huiles pour la peau mixte / peau normale

La grande majorité des humains ont la peau mixte, c'est-à-dire plutôt grasse sur la zone T (front, nez, menton) et normale voire sèche ailleurs.

Utilisez l'huile le soir en guise de sérum beauté

Presque toutes les huiles peuvent convenir aux peaux mixtes, mais voici les plus courantes, à partager en famille dans un esprit polyvalent / économique 😉 Elles sont classées de la plus abordable à la plus onéreuse.

  • Noyaux d'abricot (Prunus armeniaca) : la plus douce et la plus polyvalente des huiles. Teint éclatant garanti grâce à ses oméga 6 et sa provitamine A.
  • Noisette (Corylus avellana) : neutre, pénétrante et satinée pour la peau, elle fleure bon l’automne et s'utilise très bien à la cuisine aussi. Riche en oméga 9 et en vitamine E et phytostérols.
  • Jojoba (Simmondsia sinensis) : une cire végétale liquide proche du sébum humain qui devient solide en dessous de 14 °C et pénètre bien. Riche en esters cireux et phytostérols protecteurs.
  • Macadamia (Macadamia ternifolia) : une huile réparatrice très douce pour la peau qui pénètre facilement mais avec une odeur plutôt forte rappelant la noix grillée. Riche en acides gras oméga 7.
  • Argan (Argania spinosa) : une huile anti-âge réparatrice et protectrice cutanée, riche en vitamines et antioxydants (vitamine E, traces de vitamine A).

Vous avez la peau mixte mais avec rougeurs ? Alors voyez vite en bas d'article la sélection pour peaux réactives.

Peau mixte mais des boutons nombreux ? Alors optez pour les huiles de la peau grasse/acnéique. 😉

Les huiles pour la peau grasse / acnéique

Vous avez la peau grasse si vos pores sont visibles sur tout le visage, si au toucher la peau est huileuse, si la peau est épaisse lorsque vous la pincez, et si elle est relativement ferme et élastique. Si vous brillez rapidement à cause du sébum après vous être nettoyé le visage sans rien avoir appliqué sur la peau, c'est bien une peau grasse que vous avez.

Avec une peau grasse ou acnéique, on a souvent peur des huiles. Pourtant, le gras combat le gras et c'est une terrible erreur de vouloir "décaper" la peau grasse pour diminuer la production de sébum. Voyez bien ici comment nettoyer les peaux grasses et là comment bien les hydrater (il faudra utiliser un oléogel le matin par exemple, voire une crème).

Ci-dessous, voici la liste de quelques huiles adaptées à ces peaux grasses, car elles sont très fines, par ordre de prix croissant :

  • Noyaux d'abricot (voir ci-dessus)
  • Noisette (voir ci-dessus)
  • Jojoba (voir ci-dessus)
  • Nigelle (Nigella sativa) : c'était l’huile de l’élite en Égypte ancienne, dont Mahomet disait qu’elle "soigne de tout, sauf de la mort". Son odeur assez forte rappelle le cumin. Riche en oméga 6 et 9, mais aussi en thymoquinone (effet antioxydant et anti-inflammatoire). Sur la peau acnéique elle peut s'utiliser pure, mais sur la peau grasse ou mixte à tendance grasse, on l'utilise coupée de moitié avec de l'huile de noyaux d'abricot ou de jojoba.

Les huiles à éviter des peaux grasses car réputées plus comédogènes : la coco, l’amande douce, le germe de blé, le ricin, la rose musquée, l'églantier (sauf sur cicatrices après que l'acné soit résorbée) et dans une moindre mesure le macadamia.

L'huile d'avocat est top pour les cheveux, ou la peau sèche

Les huiles pour la peau sèche / mature

Rares sont les vraies peaux sèches, mais nombreuses sont les peaux mixtes à tendance sèche. Vous avez la peau sèche si le grain de votre peau est fin, si au toucher votre peau est rugueuse, si elle se plisse comme du papier à cigarette lorsque vous la pincez, et si elle est très inconfortable après la toilette.

Voici des huiles à privilégier pour les peaux sèches, mais aussi les peaux matures car leurs besoins sont similaires. Elles sont classées par ordre de prix croissant :

  • Jojoba (voir plus haut)
  • Macadamia (voir plus haut)
  • Bourrache (Borago officinalis) : idéale pour les femmes matures et les peaux en souffrance (eczema ou plaques sèches). Son odeur est neutre et elle est une des plus riches en oméga 6 et phytostérols (antioxydants). Grâce à cette composition elle "calme" la peau.
  • Argan (voir plus haut)

Si la peau est très sèche, pensez aussi aux massages répétés avec un peu de beurre de karité.

L'huile de chanvre, idéale pour peaux sensibles

Les huiles pour la peau sensible, la couperose

Certaines peaux sont fragilisées par des blessures, des traitements ou des maladies chroniques. D'autres sont mixtes mais souffrent de rougeurs à la moindre stimulation (couperose, et parfois acné rosacée dans le pire des cas). D'autres peaux sont sèches mais picotent.

Pour tous ces cas, les huiles végétales qui suivent sont particulièrement adaptées car très bien tolérées et apaisantes, voire réparatrices.

  • Calendula (Calendula officinalis) : le plus doux des macérats aux vertus anti-inflammatoires, anti-allergiques et anti-prurigineuses grâce à ses acides gras oméga 6 et 9 et à ses phytostérols.
  • Chanvre (Cannabis sativa) : cette huile végétale combine oméga 6 et oméga 3 pour calmer la peau, l'assouplir et la protéger. Elle convient à tous les types de peau (grasse, sèche, mixte) qui veulent un soin plus apaisant et anti-rougeurs.
  • Calophylle (Calophyllum inophyllum) : cette huile s'utilise plutôt comme actif, dosé à 50% maximum dans une huile de beauté qu'on masse localement sur les rougeurs des joues ou du nez, ou alors dans une huile lissante contour des yeux.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !