Quels produits Slow pour le Psoriasis ?

Quelques conseils pour soulager les peaux atteintes de Psoriasis qui démangent et sont inconfortables. Les huiles végétales sont vos alliées !

Les patients qui souffrent de psoriasis le savent bien : des centaines de recettes et d’astuces leur sont proposées dans la littérature et il est hélas bien difficile de s’y retrouver.

Rappelons que le psoriasis est une maladie de la peau qui donne du fil à retordre aux dermatologues et qu’actuellement seuls des traitements « de confort » sont pratiqués, car il reste impossible pour la médecine de « guérir » le psoriasis.

Fort heureusement, il est possible de trouver un traitement naturel contre les psoriasis, avec les huiles végétales par exemple, qui ont un intérêt tout particulier pour améliorer le confort des personnes atteintes de psoriasis. Le macérat de calendula apaise les démangeaisons, le beurre de karité et l’huile de bourrache hydratent et réparent l’épiderme en souffrance, et l’huile d’onagre prise par voie interne est réputée atténuer les effets de l’inflammation chronique. Encore faut-il savoir combiner tout cela dans des protocoles de soins simples et réalistes.

Pour la toilette

Des méthodes naturelles conviennent à la toilette quotidienne et ne mettent pas à mal l’acidité naturelle du pH de la peau.

Pour une toilette douce et adaptée, privilégiez un savon sans savon (l’idéal étant un gel moussant sans savon certifié bio, au rayon bébé des magasins bio) ou, à défaut, un savon naturel surgras (l’idéal étant un savon surgras saponifié à froid)

Pour vous laver en douceur, pensez à l’argile blanche ou Rhassoul, que vous pouvez utiliser pour vous laver 1 fois par jour maximum : sous la douche, une fois le corps soigneusement humidifié à l’eau tiède, frictionnez-vous doucement avec une bonne poignée d’argile blanche ou Rhassoul. La poudre se transforme en lait nettoyant. Plus facile, optez pour une pâte d’argile blanche ou Rhassoul achetée dans le commerce au rayon des masques à l’argile. Utilisez alors la pâte d’argile comme une « crème » nettoyante et rincez ensuite à l’eau tiède. Une fois la peau sèche, appliquez une huile végétale fine et assouplissante comme la bourrache ou l’argan en faisant bien pénétrer par un massage circulaire.

Les bains sont également recommandés en cas de psoriasis étendu, à raison de 3 à 4 par semaine au maximum. Prenez-les toujours tièdes (de 30 à 34 °C) plutôt que chauds, afin de ne pas augmenter le prurit ou l’inflammation. Dans le bain, versez au préalable une tasse d’argile rose ou jaune en poudre, avec ½ tasse de bicarbonate de soude (facultatif). Le but est de rendre l’eau plus douce, assainissante et émolliente. Une fois dans le bain, versez sur une éponge naturelle l’équivalent de 2 ou 3 cuillères à soupe d’huile de bourrache, d’amande douce, de jojoba, de noyaux d’abricot ou d’argan. Massez tout le corps avec l’éponge huileuse tout en baignant dans l’eau pendant 15 minutes environ. Rincez à l’eau tiède avant de vous sécher en tamponnant à la serviette. La peau s’en trouvera assouplie, propre et bien apaisée.

Vous pouvez aussi trouver un certain réconfort dans les bains à base de sel de mer. Inutile d’aller jusqu’à la mer Morte pour cela, vous pouvez vous préparer vos propres sels de bain facilement avec la recette ci-après.

Pour un grand bain, versez successivement dans un bocal ou dans un saladier bien propre :

- Environ 150 g de sel de mer (sel de Guérande ou sel de la mer Morte authentique) ;
- 5 cuillères à soupe de bicarbonate de soude ;
- 2 à 3 cuillères à soupe de macérat huileux de calendula, ou à défaut d’huile d’argan ou de bourrache ;
- 6 gouttes d’huile essentielle de cajeput (Melaleuca cajuputii) ou de niaouli ;
- 6 gouttes d’huile essentielle de camomille allemande (Matricaria recutita), ou à défaut de lavandin ou de lavande vraie.

Si vous êtes officiellement allergique à l’une des huiles essentielles citées ou si vous ne devez pas l’utiliser sur ordre médical, ne l’ajoutez tout simplement pas.

Touillez la préparation à l’aide d’une spatule ou d’un pilon pour obtenir des sels imbibés d’huile.

Répartissez alors la préparation dans l’eau du bain. Restez immergé 15 minutes au moins dans le bain. Vous pouvez vous frotter doucement avec une éponge naturelle humide, sans rincer. Au sortir du bain, tamponnez-vous soigneusement à la serviette. Ce bain aromatique peut se pratiquer une à deux fois par semaine au maximum. Il est important de l’envisager comme un moment de détente. Pour le soin de la peau.

Une fois la peau nettoyée, il est bénéfique de masser le corps et en particulier les plaques de psoriasis avec un produit émollient, hydratant et réparateur à la fois.

Si les plaques ne sont pas trop étendues, le beurre de karité s’impose. Il répare, protège et lutte contre l’inflammation. Il est par contre un peu plus difficile à appliquer qu’une huile puisqu’il faut préalablement le chauffer dans les mains pour le rendre pénétrant.

Pour les zones plus étendues, l’huile de bourrache est très adaptée. Riche en bons acides gras oméga 6, elle prévient l’inflammation autant qu’elle hydrate et assouplit la peau. Si le psoriasis est récalcitrant, l’huile de nigelle est à tester. Elle a parfois un effet très rapide sur les cas les plus difficiles.

En vérité, le soin visant surtout à donner plus de confort à la peau, vous pouvez varier les plaisirs en massant tour à tour de l’huile de macadamia, d’argan, de jojoba, de noyaux d’abricot, ou encore du macérat huileux de calendula. Cette dernière huile est un must si les démangeaisons sont très présentes.

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous fabriquer une huile de soin spécifique, enrichie en huiles essentielles pour bénéficier de leur action cicatrisante, assainissante et anti-inflammatoire.

Mon huile de soin aromatisée pour le psoriasis

Dans un flacon en verre ambré ou bleuté de 50 ml, versez successivement :

- 10 gouttes d’huile essentielle de ciste ladanifère
- 5 gouttes d’huile essentielle d’immortelle (hélichryse italienne) – facultatif si votre budget est serré ;
- 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné ;
- 10 gouttes d’huile essentielle de myrrhe (Commiphora molmol) ;
- 1 cuillère à soupe d’huile de bourrache ou d’onagre ;
- 2 cuillères à soupe d’huile de nigelle ;
- 1 cuillère à soupe et demie de macérat huileux de calendula.

Si vous êtes officiellement allergique à l’une des huiles essentielles citées ou si vous ne devez pas l’utiliser sur ordre médical, ne l’ajoutez tout simplement pas.

Appliquez cette huile à l’odeur un peu étrange 2 fois par jour sur les zones concernées après les avoir nettoyées et séchées en douceur. L’usage de cette huile est quotidien, jusqu’à nette amélioration.

Dans tous les cas de psoriasis, la prise quotidienne de capsules d’huile d’onagre est recommandable. Selon les marques, on comptera 2 à 4 capsules d’huile d’onagre par jour à prendre aux repas.

Tout au long de chaque journée, souvenez-vous aussi du plaisir de vivre sans stress, favorisez les moments de détente, les escapades au soleil (un ami pour la peau psoriasique, avec modération tout de même) et évitez le tabac, l’alcool, les drogues et les excitants.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !