Quels sont les bienfaits du Rétinol en cosmétique ?

Qui n'a pas entendu un jour une publicité cosmétique vanter les pouvoir du "rétinol" actif ? Mais qu'est-ce vraiment, et comment en profiter au naturel ? On fait le point...

"Rétinol Actif", "Rétinoïdes", "Rétinol"... voilà des mots qu'on retrouve souvent sur les emballages cosmétiques et dans les publicités beauté. Ils désignent des actifs très puissants pour la peau, tant ils sont à la fois antioxydants et régénérants...

flacons de rétinol

Qu’est-ce que le rétinol ?

Le rétinol est mieux connu sous le nom de vitamine A. Une unité internationale de vitamine A correspond à 0,3 μg de rétinol. C'est une molécule hydrophobe. On peut la synthétiser (depuis un gaz tel l'isoprène), ou l'isoler depuis des produits où elle est naturellement présente (viandes animales, certains végétaux). A vrai dire cependant, ce n'est PAS "la vitamine A", mais une des trois formes disponibles de la vitamine A.

On parle en effet en cosmétologie et en dermatologie des "rétinoïdes de première génération" (le rétinal et l'acide rétinoïque, et le rétinol). Tous les rétinoïdes ont potentiellement la même action sur l'organisme. Ils sont souvent utilisés dans des médicaments mais aussi des dermo-cosmétiques.

Quels sont les bienfaits du rétinol pour la peau ?

Le rétinol a une action à la fois anti-âge et anti-imperfections sur la peau. En effet, la vitamine A est importante pour activer les capacités de réparation et de régénération des cellules de la peau. Voilà pourquoi on considère cette vitamine comme un actif cosmétique important surtout en cas de rides, de vergetures, ou de cicatrices d'acné. On l'utilise aussi dans des produits réparateurs pour les cicatrices anciennes dues à des plaies, et dans des produits anti-âge pour la peau en manque de fermeté.

Comment agit le rétinol ? Il "irrite" la peau pour lui faire du bien ! Cet ingrédient puissant a la capacité de stimuler le collagène et de favoriser le renouvellement cellulaire, par un phénomène d'excitation des cellules de la peau. La peau devient d'abord rouge ou irritée, ce qui peut améliorer l'apparence des ridules, des rides, des taches brunes et de l'acné. Le miracle de tout cela, cependant, a un coût : peau rouge, sèche et squameuse.

flacons de rétinol beauté

Dans quels produits trouve-t-on des rétinoïdes ?

On trouve du rétinol (ou des rétinoïdes) dans beaucoup de produits cosmétiques ou dermatologiques destinés à raffermir, lisser et réparer la peau. On peut en trouver dans des produits qui nécessitent une prescription médicale. Il s'agit alors de crèmes ou de lotions à appliquer sur des cicatrices d'acné ou des cicatrices sur le corps, le plus souvent. On trouve aussi du rétinol dans des sérums antirides. Dans ces produits, c'est un ingrédient le plus souvent synthétique, ou très transformé (palmitate de rétinyle, par exemple).

Le rétinol pur ne se trouve que rarement dans des cosmétiques en vente libre. Il est plutôt présent dans des produits sur ordonnance. Il est plus efficace que les dérivés de rétinol (rétinoïdes) qu'on trouve dans les cosmétiques, mais il irrite beaucoup plus la peau.

On trouve aussi des rétinoïdes à l'état naturel dans certains extraits naturels. Mais il ne s'agit presque jamais de rétinol pur. Par exemple, dans l'huile de rose musquée (rosa rubiginosa ou rosa moschata)... L'huile contient de la provitamine A (du bêta-carotène). Elle ne contient pas de vitamine A pure, mais on trouve dans ses composés des niveaux intéressants de trétinoïne ou d'acide rétinoïque ((jusqu'à 0,357 mg/L). Cet acide est une conversion du rétinol, et on peut donc l'assimiler au rétinol pour ses effets sur la peau ou l'organisme.

Comment utiliser le rétinol et quels sont les dangers ?

On utilise le rétinol comme actif dans une crème ou dans un sérum pour le visage ou le corps. On le dose à 0,2% au moins pour un usage efficace au quotidien, et on le dose à 1, 2 ou 3 % pour un usage ponctuel. Il ne faut jamais jamais utiliser un soin dosé à plus de 3 % de rétinoïdes sauf avis médical.

Le rétinol rend la peau plus sensible aux UV. On doit donc utiliser tout soin actif le soir, car le produit est photosensibilisant dès qu'il contient la vitamine A ou ses dérivés. La peau est plus susceptible de réagir au soleil si on en applique le matin. On peut cependant mettre une crème solaire visage par dessus si besoin.

D'autres dangers du rétinol sont l'irritation grave de la peau et les rougeurs ainsi que les desquamations. Un phénomène de "purge" existe avec certains soins fortement dosés en rétinoïdes. La peau pèle, est rouge et tiraille pendant quelques jours. Il faut l'hydrater avec des soins apaisants en complément du soin au rétinoides. C'est le résultat de l'action "rajeunissante" du produit. Cela s'estompe avec le temps et l'hydratation. Attention cependant, si la peau réagit trop fort ou trop longtemps, cessez ou revoyez immédiatement le dosage à la baisse !

Dans l'huile d'églantier ou de rose musquée, on ne trouve que des substituts de rétinol dosés à moins de 1 % du volume total. Ces huiles sont donc plus douces pour la peau, mais quand même actives sur les rides et les cicatrices d'acné au long terme. On peut les utiliser tous les jours, ce qui n'est pas le cas avec un soin qui contient plus de 1% de rétinol pur.

Quelles sont les alternatives naturelles au rétinol ?

Aucun extrait naturel ne contient de rétinol pur, mais beaucoup d'huiles végétales contiennent des rétinoïdes qui auront un effet assez comparables au rétinol. Il s'agit surtout des huiles d'argousier, de rose musquée, d'églantier et dans une moindre mesure d'argan.

huile d'églantier comme alternative au rétinol

Focus sur l’huile d’églantier

L'huile d'églantier (Rosa canina) fait partie de la grande famille des rosiers sauvages. On presse ses fruits ou on les travaille avec du CO2 pour en extraire de l'huile précieuse. Le rendement est faible, donc le prix un peu plus élevé.

L’huile d’églantier est très riche en actifs. Elle a un taux plus élevé en pro-vitamine A, E et caroténoïdes que l'huile de rose musquée, sa cousine. Ces actifs lui confèrent une action anti-âge, et anti-imperfections (en cas de cicatrices d'acné par exemple).

On l'utilise pure ou plus souvent mélangée à 50/50 avec une huile neutre (noisette, abricot, jojoba). On la masse le soir sur le visage. Il faut bien masser pour la faire pénétrer et ne pas tacher les textiles. On ne doit pas l'appliquer sur de l'acné enflammé, mais bien sur de l'acné finissant ou des cicatrices d'acné anciennes.

huile de rose musquée comme alternative au rétinol

Focus sur l’huile de rose musquée

L'huile de rose musquée (rosa rubiginosa ou moscheta) est un rosier sauvage dont les fruits donnent de l'huile si ils sont pressés. L'huile est très active car riche en caroténoïdes (dont la provitamine A), en vitamine E, et en rétinoïdes capables de stimuler la régénération de la peau.

C'est l'huile anti-âge par excellence. On peut l'utiliser pure ou mélangée à 50/50 avec une huile neutre (noisette, abricot, jojoba). On la masse sur le visage soir et matin si on veut (sous la crème). Il faut bien faire attention à la faire pénétrer pour ne pas tacher les textiles. Il ne faut jamais l'appliquer sur de l'acné enflammé, mais bien sur des cicatrices d'acné anciennes. On peut par contre l'utiliser aussi trois fois par jour localement pour les vergetures.

On peut aussi la prendre par voie orale à raison d'une cuillère à café par jour en remplacement d'une autre source de graisse. Cela apporte des omégas 3 et des vitamines A et E à l'organisme. Lisez le livre "Les huiles végétales Malin" de Julien Kaibeck pour plus de recettes.

huile d'argousier comme alternative au rétinol

Focus sur l'huile d'argousier

Le fruit de l'argousier donne une huile très très riche en omegas 3 et vitamines lorsqu'il est pressé. L'huile d'argousier est tellement riche en caroténoïdes qu'on ne peut jamais l'utiliser pure car elle colore la peau. On la dilue à 10 % dans une autre huile neutre (jojoba, abricot, amande douce,...). Cela donne un sérum qui donne bonne mine et qui lutte contre les signes de l'âge. C'est la formule la plus indiquée pour les rides, mais moins pour les cicatrices d'acné qui préfèrent l'huile d'églantier.

Les produits qu'il vous faut

Huile végétale de pulpe d'argousier BIO, 30 ml
Vendu par Bioflore
Prix : 16,50 € (30ml)
Huile d'églantier bio extrait Co2 - 30 ml
Vendu par Bioflore
Prix : 8,30 € (30ml)
Huile de rose musquée du Chili
Vendu par Les Artistes De Nature
Prix : 20,00 € (50ml)
Tout ajouter au panier
À propos de l’auteur
L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !