Tests sur les animaux en cosmétique : la vérité

Les cosmétiques ne sont plus sensés être testés sur les animaux en Europe depuis 2013, mais qu'en est-il vraiment ?

La question du test sur les animaux en cosmétique semble réglée pour les uns depuis la réglementation Européenne de 2013, mais d'autres continuent de dénoncer des passe-droits et des zones floues. Du coup, de plus en plus de marques indiquent "non testé sur les animaux" ou "cruelty free" sur leurs produits. Or ces allégations sont très mal vues depuis l'été 2019 en France si l'on en croit les dernières recommandations de l'ARRP, l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité. Bref, il est temps de faire un point sur la question !

Tests sur les animaux : de quoi parle-t-on exactement ?

Jusqu'au début des années 2000, l'industrie cosmétique pouvait avoir recours aux tests sur les animaux pour s'assurer de la sécurité des ingrédients utilisés et des produits finis. Applications cutanées, vaporisation, injection, les tests pouvaient prendre des formes différentes selon les besoins. Les animaux concernés sont aussi très variés : rongeurs, mais aussi chats, chiens, poissons ou volailles par exemple.

Mais sous la pression des consommateurs et des associations de défense des animaux, un premier amendement européen interdit les tests de produits finis, puis la Commission Européenne impose en 2013 une loi aux fabricants de cosmétiques européens leur interdisant tout test sur les animaux. En 2016, la Cour de justice de l'Union Européenne interdit également l'importation de cosmétiques testés sur les animaux.

Hors d'Europe, la majorité des pays développés suit cette orientation également.

Par quoi les tests sur les animaux sont-ils remplacés ?

Les alternatives aux tests sur les animaux en cours aujourd'hui :

  • La méthode in vitro : les produits sont testés sur des cellules humaines ou animales dupliquées artificiellement.
  • La méthode in vivo : les produits sont testés sur des tissus d’animaux vivants.
  • La méthode in silico : les scientifiques recréent informatiquement des modèles et comparent les données avec les molécules déjà connues.

Quels produits ou ingrédients sont testés sur les animaux aujourd'hui pour la cosmétique ?

En Europe, aucun produit cosmétique "fini" n'est testé sur les animaux. En revanche, certains ingrédients qui composent le produit peuvent avoir été testés sur les animaux pour partie, ou en amont de la fabrication du produit. Pourquoi ? Parce que l'ingrédient chimique ou naturel peut être concerné à la fois par la réglementation cosmétique mais AUSSI par REACH qui régule les ingrédients de la chimie, et qui n'interdit pas pour ces ingrédients là, à vocation autre que cosmétique, des tests sur animaux.
Un exemple concret ? Un ingrédient comme l'acide citrique, d'origine naturelle, est typiquement un ingrédient qui est concerné à la fois par la réglementation cosmétique ET par REACH. Du coup, il peut théoriquement avoir été testé sur des animaux. Mais évidemment, le risque est faible et très théorique car les filières d'approvisionnement pour le segment cosmétique ne sont pas les mêmes que pour la chimie industrielle lourde.
Comment savoir vraiment ? On ne peut pas. L'INCI ne nous le dit pas. Il faut avoir recours aux fiches techniques de chaque ingrédient.

Et en Chine ? En Chine, on en parle souvent, certains produits cosmétiques sont encore testés sur les animaux. C'est notamment le cas pour les produits étrangers (et donc européens) qui sont importés en Chine par un distributeur de Chine continentale (pas Hong Kong, pas une "free zone"). Voilà pourquoi par exemple les Vegans ne consomment pas les marques comme L'Oréal, Lancôme, Chanel, etc., qui ont un succès fou là-bas et qui y sont le plus souvent importées et donc contraintes hélas de faire tester les produits par les autorités chinoises.

La Mention Slow Cosmétique et les tests sur animaux ?

La Mention Slow Cosmétique est une bonne garantie pour être certain(e) de consommer un produit non seulement non testé sur animaux (c'est la norme) mais aussi non concerné par des ingrédients qui auraient pu être testés sur des animaux en amont. Cependant, aucun label, aucun, ne peut donner une garantie à 100% sur TOUS les ingrédients, même si les labels vegans et le label Slow Cosmétique sont les plus poussés.
Et si vous êtes vegan(e), sachez que beaucoup de produits Slow Cosmétique sont naturellement adaptés aux vegans car ils sont soit 100% végétaux soit exempts de toute matière animale (mais ce n'est pas toujours le cas car la Slow Cosmétique accepte le lait, le miel et la cire d'abeille issus de productions respectueuses et éthiques).

Il existe une sélection de produits Slow Cosmétique et vegans ici (cliquez).

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Veuillez patienter...

Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier :

Voir mon panier et commander

Voir mon panier et commander