Tout savoir sur le bain d'huile pour les cheveux

Le bain d'huile capillaire est un incontournable en Slow Cosmétique. Pourquoi faire un bain d'huile ? Quelles recettes ? On vous dit tout !

Le secret naturel pour des cheveux plus sains et plus forts, c'est le bain d'huile capillaire ! En Slow Cosmétique, ce geste simple a tous les atouts pour devenir votre astuce beauté de l'année 😉 Suivez le guide !

Pourquoi faire un bain d'huile pour les cheveux ?

Les huiles végétales sont les meilleures amies des cheveux, en particulier lorsqu'ils sont abîmés. Grâce à leurs bons acides gras et aux céramides qu'elles contiennent, les huiles végétales peuvent ainsi renforcer la fibre capillaire en la nourrissant (pour réparer) et en la gainant (pour protéger).

Quelles huiles choisir pour un bain capillaire ?

Il faut des huiles au toucher non gras capables de se « lier » aux écailles des cheveux pour les lisser. On les choisira de préférence bio et première pression à froid pour profiter de toutes leurs vertus.

Les huiles végétales les plus adaptées au bain capillaire sont :

  • L'huile de jojoba (petit prix, odeur neutre, utilisable aussi pour le corps et le visage) ou l'huile de nigelle (un peu plus chère et beaucoup plus aromatique, plus indiquée pour la chute des cheveux ou les cheveux ternes aussi), toutes deux adaptées aux cheveux plutôt gras.
  • L’huile de coco (petit prix, odeur exotique assez marquée, utilisable aussi pour le corps et le visage), adaptée à tous les types de cheveux.
  • L’huile d'argan (prix un peu plus élevé, odeur de noix d'argan qui peut sembler désagréable à certain(e)s, très utile aussi pour les peaux abîmées ou matures) ou l'huile d’avocat (petit prix, utilisable aussi pour le corps et le visage), toutes deux adaptées aux cheveux plutôt secs.
  • Le beurre de karité brut non raffiné (prix moyen, délicate odeur de beurre, utilisable aussi pour le corps et le visage) : il alourdit plus les cheveux mais répare merveilleusement bien les cheveux très abîmés (suites de colorations, lissages, défrisages...) ou très secs (frisés, cassants, etc).

Comment faire un bain d’huile capillaire ?

Voici les 5 étapes pour réaliser un bon bain d'huile pour cheveux :

1 - Au moins 1 fois par semaine, versez dans un bol 1 à 2 cuillerées à soupe d’une huile végétale choisie dans la liste ci-dessus.

2 - Agrémentez l’huile si vous le souhaitez de 3 gouttes d’huile essentielle d'ylang-ylang. Elle est réputée pour son parfum délicieux et ses vertus stimulantes sur la pousse et la brillance des cheveux.

3 - Prélevez un peu d’huile dans vos mains, frottez-vous les paumes et les doigts, puis griffez vos cheveux du bout des doigts mèche par mèche, des racines jusqu'aux pointes. Continuez jusqu'à vider le bol d’huile en répartissant bien l'huile sur toute la chevelure. Elle ne doit pas dégouliner d'huile à la fin, juste être bien brillante jusqu'aux pointes.

4 - Massez le crâne puis laissez poser au moins 20 minutes sous une serviette tiède.

5 - Faites un shampoing Slow pour bien nettoyer et rincez abondamment.

Recettes de bains capillaires et autres soins avec des huiles végétales

Bain capillaire spécial pellicules

En cas de pellicules, on recommande en général l'huile de calophylle, mais vous pouvez aussi chercher l'huile la plus adaptée au type de pellicules que vous avez :

Baume capillaire spécial cheveux secs (pour 2 utilisations, soit 1 semaine)

Faites fondre au bain-marie :
• 2 cuillères à soupe de beurre de karité ;
• 3 cuillères à soupe d’huile de jojoba, d’avocat ou d’argan.
Une fois le mélange fondu ôté du feu, laissez refroidir tout en ajoutant 10 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang ou de lemongrass. Conservez le tout dans un pot/bocal bien propre, à température ambiante.

Appliquez sur les cheveux cassants en massage et laissez poser entre 40 minutes et une nuit entière. Il faudra 2 shampoings doux pour bien le rincer mais le cheveu sera vraiment plus fort et de moins en moins cassant au fil des applications.

Sérum huileux anti-chute de cheveux (pour 50 ml, soit 2 à 4 utilisations)

Mélangez dans un flacon en verre (ou en plastique) ambré, bleuté, ou en alu :
• 4 cuillères à soupe d’huile de nigelle ;
• 1 cuillère à soupe d’huile de ricin (un peu épaisse mais réputée favoriser la repousse) ou de calophylle ;
• 10 gouttes d’huile essentielle de Bay Saint Thomas (Pimenta racemosa) ou à défaut de romarin officinal à cinéole ou d’ylang-ylang, au choix ;
• 15 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie.
Utilisez seulement la quantité suffisante d’huile pour masser votre cuir chevelu plusieurs minutes et laissez bien poser au moins 30 minutes avant de rincer au shampoing. L’huile se conserve 1 an à l’abri de l’air, de la chaleur et de la lumière.

Vous cherchez aussi des masques cheveux à faire vous-même ? Voyez ici 3 recettes simples et Slow pour cheveux.

3 erreurs à ne pas faire avec le bain d'huile capillaire

  1. Ne noyez pas vos cheveux sous l'huile ! Mettre plus d'huile n'est pas plus efficace, ce sera seulement du gaspillage et cela peut même avoir un effet négatif : votre cuir chevelu peut saturer et réagir pour se défendre (démangeaisons, pellicules, augmentation de la production de sébum...). Respectez donc bien les quantités recommandées ici.
  2. Ne multipliez pas les bains d'huile pour accélérer les effets. La fréquence maximale recommandée en Slow Cosmétique est de 3 bains d'huile par semaine (seulement pour cheveux très abîmés). 1 fois par semaine suffit amplement pour la plupart des chevelures, c'est le nombre de semaines qui fera la différence donc laissez le temps à votre cuir chevelu de profiter des bienfaits et de les extérioriser, soyez patient(e) ! Le résultat ne se verra qu'au bout d'un mois environ.
  3. Ne changez pas d'huile toutes les semaines. Comme la peau, le cuir chevelu a besoin de temps pour intégrer ce que vous lui offrez donc zapper d'une huile à l'autre ou d'un mélange à un autre en permanence peut brouiller le résultat. Faites un mois avec le même bain d'huile et voyez si vous changez ou non en fonction du résultat.

SOS cheveux abîmés ou indomptables

Vos cheveux sont secs ou cassants ? Fin ou frisés et vous n'arrivez pas à les apprivoiser ? De 1 à 3 fois par semaine (plus le cheveux est abîmé, plus on le baigne, mais pas plus que 3fois/semaine), pratiquez un bain d’huile en massant toute la chevelure et le cuir chevelu avec 2 ou 3 cuillères à soupe d’une huile brute ou d'un mélange personnalisé. Laissez poser sous une serviette tiède pendant 40 minutes au moins (ou toute la nuit) et rincez avec un shampoing doux ensuite.

SOS cheveux colorés : le bain va-t-il faire dégorger la couleur ?

Pas du tout ! Les huiles végétales sont tout à fait adaptées pour les cheveux colorés et aident à les réparer. Les meilleures huiles pour cheveux colorés sont l’huile de nigelle, de jojoba, d’avocat ou d’argan.

Retrouvez d'autres astuces Slow pour les cheveux colorés ici, et ci-dessous une sélection d'huiles adaptées aux bains capillaires pour tous types de cheveux.

À propos de l’auteur

L'équipe de la Slow Cosmétique
Les membres de l'Association Slow Cosmétique se liguent pour faire la révolution dans votre salle de bain !

Une réflexion au sujet de « Tout savoir sur le bain d'huile pour les cheveux »

  • […] Comme votre peau et vos cheveux, les ongles ont besoin d'être nourris pour mieux tenir le coup face aux chocs quotidiens qu'ils reçoivent. Parmi l'huile d'argan, l'huile de ricin ou l'huile d'olive, choisissez celle que vous préférez. Massez chaque ongle tous les soirs avec une goutte d'huile. Sachez que l'huile de ricin est très efficace pour stimuler la pousse et renforcer les ongles. Elle peut d'ailleurs être utilisée aussi en bain d'huile pour les cheveux. […]